Détonation à Lyon : 3 pistes souterraines évoquées

La mystérieuse détonation entendue dans le nord de l’agglomération lyonnaise reste inexpliquée. Ce ne serait pas une explosion, ni un accident sur un chantier du Grand Lyon, et à priori pas un vol d’avion supersonique. Pierre Thomas, géologue lyonnais et professeur à l’ENS propose 3 autres pistes... sous nos pieds.

Le "gros boum" entendu et ressentis par un nombre important de Lyonnais mardi 20 aout au matin n'en finit pas de faire parler. Entendu dans le nord de l’agglomération lyonnaise d’est en ouest (de Villeurbanne à l’Arbresle), personne n'en connait l'origine. Une explosion ? Un accident de chantier ? Un vol supersonique ? A priori, non. Certains témoignages envoyés à la rédaction de Lyon Capitale évoquent "un bruit sourd qui semblait lointain comme souterrain".

L'origine du bruit pourrait-elle alors venir de sous les pieds des Lyonnais ? D’autres témoins ayant posté des messages sur les réseaux sociaux relatent des tremblements de portes et le déclenchement d’alarmes de voitures. Or un tremblement de terre, même de faible intensité, aurait forcément été enregistré par un observatoire des mouvements sismiques. Mais le Bureau central sismologique français (BCSF) est formel : "nous n’avons rien noté à cette date ". Pour éclaircir la situation, Pierre Thomas, géologue au Laboratoire de géologie de Lyon, Terre, Planète, Environnement (LGLTPE) et professeur à l’ENS de Lyon, propose trois hypothèses liées au sous-sol.

1. Un éboulement dans une carrière souterraine

" Il y a sous les Monts du Lyonnais, vers l’Arbresle, et les Monts d’Or des mines souterraines inexploitées et des galeries aujourd’hui désaffectées. Vu la description du bruit et la localisation du "tremblement", il se peut qu’un éboulement ait eu lieu dans l’une d’entre elles."

2. Des installations militaires sous les Monts d’Or

" Sous les Monts d’Or, certaines anciennes mines sont condamnées et vides. D’autres sont utilisées par l’armée. Elles abritent des installations militaires. Si des essais quelconques ou des travaux sont réalisés dans ces galeries, nous n’en sauront sans doute jamais rien. Mais c’est une explication possible. "

3. Des galeries sous Fourvière

" En réfléchissant rapidement, nous pouvons aussi penser que le bruit puisse provenir d’un éboulement dans une des galeries sous Fourvière. Sous cette colline de la ville, on sait qu’il existe des galeries qui ont été construites par les Romains. Il y aurait pu avoir un éboulement là aussi. "

1 commentaire
  1. PeteLa - jeu 19 Sep 13 à 20 h 29

    Ou alors c'est Etienne Tete qui a explosé.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut