(Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Coronavirus à Lyon : les erreurs à éviter quand on porte un masque, les évidentes, et les autres

Le masque va s'imposer dans nos vies durant plusieurs semaines, un geste barrière supplémentaire pour nous permettre de faire face au coronavirus COVID-19. Néanmoins, qu'il s'agisse de politiques, de stars, ou de particuliers, ils sont encore nombreux à mal porter le masque. Quelles sont les erreurs à éviter, des plus évidentes à celles que l'on oublie souvent ?

En tissu, chirurgicaux, professionnels, ou grand public, les masques sont désormais sur les visages à Lyon. Ils sont même obligatoires dans les transports en commun. Néanmoins, pour ne pas gâcher son masque et bien être protégé, il est impératif de suivre plusieurs règles et éviter les erreurs.

La première base, avant même de prendre son masque reste de bien se laver les mains, avec du savon ou du gel hydroalcoolique. Si on vous donne un masque dans la rue, ou que vous en achetez un pour le mettre tout de suite, l'étape lavage de mains reste indispensable. Ensuite, prenez toujours votre masque par ses élastiques, en le mettant directement devant le nez et la bouche, sans le passer dans ses cheveux ou son cou. Il faut ensuite l'ajuster doucement avec ses mains (propres), pour qu'il épouse bien la forme de votre visage. 

Les masques ont un sens. Pour ceux en tissu, il faut mettre l'étiquette à l'intérieur. Pour ceux chirurgicaux, la partie la plus foncée doit être à l'extérieur. Les plis doivent être à l'avant. Dans tous les cas la partie la plus rigide, qui doit permettre d'ajuster le masque sur son nez, doit toujours être en haut. 

Les erreurs à éviter

C'est là que les erreurs sont le plus souvent commises : une fois le masque en place, il ne faut jamais toucher la face avant avec ses mains. C'est cette dernière qui reçoit les éventuelles projections de gouttelettes contenant le virus, la face avant doit donc toujours être considérée comme contaminée. Si vous posez vos lunettes sur votre masque, il faudra bien les nettoyer après usage. 

De même, il est impératif de ne pas baisser son masque pour le porter sur son cou ou menton, de ne pas le mettre sur sa tête, ou sous son nez. Le masque doit toujours couvrir le nez et la bouche. En plus de prendre le risque d'être moins protégé, voire plus du tout, baisser son masque c'est prendre le risque de contaminer d'autres parties de son corps. Une fois le masque en place, il ne faut plus se toucher le visage ou glisser un doigt sous la surface de la protection (là encore pour éviter toute contamination).

Un masque doit rester en place quoiqu'il arrive, ce qui peut entraîner quelques petites gymnastiques lorsque vient le moment de boire ou de manger. Il faudra toujours le saisir par les élastiques en gardant en tête que la face avant est peut-être contaminée. 

De même, il faut changer son masque toutes les trois à quatre heures. Un masque humide doit être jeté (ou retiré s'il s'agit d'un masque réutilisable en tissu). 

Le moment de l'enlever 

Avant d'enlever son masque, il faut se laver les mains une nouvelle fois. Ne jamais l'attraper par devant ou sur les côtés, mais le retirer grâce aux élastiques. Le masque à usage unique doit être ensuite jeté dans un sac à part qui devra être bien fermé avant d'être mis dans le sac classique des poubelles (le double emballement est obligatoire). Le masque ne doit pas être jeté au recyclage et sous aucun prétexte ne doit finir sur le sol dans la rue ou votre domicile.

Les masques en tissu peuvent être lavés un nombre limité de fois (indiqué sur l'étiquette ou via une inscription qui accompagne le masque). Il ne faudra pas dépasser son nombre de lavages conseillés et ne pas hésiter à jeter son masque en tissu s'il semble avoir perdu ses qualités plus tôt (comme des élastiques qui se sont trop détendus pour permettre au masque d'épouser la forme du visage.

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) conseille un lavage en machine à 60°C pendant 30 min minimum, en utilisant uniquement de la lessive et sans adoucissant. Il est conseillé ensuite de le sécher à l'air libre dans un endroit bien ventilé ou d'utiliser un sèche-linge. Enfin, l'ANSM indique qu'il faut le repasser entre  120°C et 130°C après le séchage. L'ensemble de ces opérations doivent être faites avec les mains propres.

Tout masque usagé doit être considéré comme potentiellement contaminé par le coronavirus COVID-19. Une fois le masque retiré, il faudra donc une nouvelle fois se laver les mains.

Enfin, un masque ne doit pas dispenser des gestes barrières et de la distanciation. Il est important de ne pas oublier tout le reste.

Point final, plus léger, mais réel : brossez vous les dents avant de le porter. Vous allez passer quelques heures avec votre haleine.

 

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut