Braquage des Jacobins : trois individus arrêtés, le butin retrouvé

Trois des cinq jeunes malfaiteurs qui ont braqué la bijouterie Loubet ont été interpellés ce mardi, peu après les faits. Ils étaient surveillés par les enquêteurs qui ont pu les appréhender sans violence. Récit de l'opération.

La police judiciaire confirme ce mercredi l'arrestation de trois individus qui seraient impliqués dans le braquage de la bijouterie Loubet, rue Gasparin (Jacobins). Un butin de plusieurs centaines de milliers d'euros voire d'un million d'euros avait été dérobé dans une opération éclair.

Plusieurs événements similaires ayant été été commis dans l'agglomération ces derniers mois, les enquêteurs avaient identifié des suspects et surveillaient leurs points de chute. C'est aux abords de l'un d'eux, à Caluire, que l'Audi noire qui a servi au braquage de ce mardi a été vue, avec ses cinq occupants, peu après les faits.

Pour des raisons de sécurité, les policiers n'ont pu intervenir immédiatement. Ils ont attendu que les individus furent à pied pour les interpeller : ils n'étaient alors plus que deux, montée des Soldats. Face au dispositif mis en place par la brigade de recherche et d'investigation, ces jeunes de 25 ans n'ont eu d'autres choix que de se rendre. Les policiers ont peu après retrouvé la voiture garée dans un box. Elle contenait le butin. "En totalité ou quasi totalité", précise un enquêteur. Un troisième braqueur a été arrêté ce mercredi matin, chez lui. Les deux autres individus sont intensivement recherchés.

Avec ces arrestations, la police judiciaire met-elle un terme à l'enchaînement de braquages qui ont sévi dans l'agglomération ? D'emblée, les enquêteurs reconnaissaient que les faits de ce mardi portaient "la même signature" que les précédents événements. Parmi les autres victimes d'opérations similaires : l'enseigne Cartier (rue du président Herriot) le 26 novembre, une bijouterie située rue de Brest le 12 mars et le casino Le Pharaon, le 4 avril.

à lire également
Tribunal d'Instance de Lyon
Le 9 décembre 2014, deux anciens criminels ont fomenté une tentative de vol avec effraction chez le concessionnaire Renault de Genay. Belkacem Amari a été emprisonné durant vingt-trois ans pour braquages, et Yacin Benstiti est passé trois fois devant la Cour d’assises. Une fois en liberté, les deux hommes ont tenté un casse d’un garage […]
1 commentaire
  1. Gégé - 2 juin 2010

    BRAVO La Police!Aujourd'hui je suis heureux de payer mes impôts. J'espère que je le resterais quand le juge les fera ressortir en liberté surveillée.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut