Aulas tend la main à Etienne Tête

Tandis que Étienne Tête se trouvait dans notre studio radio, Jean-Michel Aulas se délectait du choix de la France pour l’organisation de l’Euro 2016 dans les salons de l’hôtel de ville de Lyon. “J’espère que Étienne Tête n’a pas oublié son pari lors d’un débat organisé par Lyon Capitale et OL TV, lâche tout sourire JMA. Il avait dit que la France ne serait pas choisie pour l’organisation de l’Euro 2016. J’attends donc que Étienne Tête m’invite comme convenu chez Paul Bocuse.” Le président de l’OL ajoute taquin : “Comme tout le monde sait, c’est un élu intègre qui tient toujours sa parole donc je pense qu’il va honorer son pari.”

Puis Jean-Michel Aulas sur notre invitation s’est adressé directement à l’élu Vert. Une sorte de main tendue entre deux hommes qui ces dernières années ne cessent de s’envoyer des “piques” par voie de presse :

“Mettons-nous autour de la table dans le cadre d’un projet aussi ambitieux et valorisant. La région Rhône-Alpes se doit d’avoir des entreprises performantes qui génèrent des emplois. Il faut trouver le consensus entre créations d’emplois et le respect de l’écologie et du développement durable. C’est une main tendue à Étienne Tête pour faire en sorte de faire évoluer le stade. Aujourd'hui, on travaille avec tous les services du ministère pour faire en sorte que ce projet soit exemplaire. On a besoin des compétences d'Étienne Tête et il faut dépasser les oppositions de l’instant qui peuvent être politique. Maintenant, le stade va se faire, l’Euro 2016 se déroulera en France, on a besoin de tous les gens passionnés et compétents pour arriver à un projet exemplaire pour la ville de Lyon, la région Rhône-Alpes et la France.”

à lire également
Stéphane Bouillon
Le préfet du Rhône, Stéphane Bouillon, vient de décréter une fermeture administrative de 3 mois contre l’auto-école Permis Libre. Une décision forte qui arrive dans un contexte déjà marqué par l’affaire PermiGo.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut