Allergies : alerte aux graminées jusqu'au 20 juin.

Après un pic de graminées atteint il y a dix jours, les allergies continuent de toucher la ville lyonnaise. Analyse avec le docteur Bruno Girodet, allergologue et pneumologue à Lyon

Lyon Capitale : Comment se manifestent les allergies dans la région Rhône-Alpes ?
Bruno Girodet : La région Rhône-alpine est marquée par trois périodes d'allergies. A Lyon, la période d'allergies au pollen d'arbre est terminée. Depuis une dizaine de jours, ce sont les graminées qui sévissent, et ce jusque vers le 20 juin. Le mois de juillet est relativement calme pour les allergiques, mais l'ambroisie fait son apparition dans l'air mi-août. C'est une situation assez spécifique à la région Rhône-alpes.

Les allergies aux graminées sont-elles importantes cette année ?
Nous sommes en plein pic d'allergies aux graminées. Les taux sont très élevés. Sur une échelle de 5, on se situe actuellement entre 4 et 5. C'est énorme.

Quels sont les symptômes ?
Ce sont pratiquement toujours les mêmes. Au niveau des muqueuses, le nez reste relativement bouché et on assiste à des rhinites. Pour les yeux, des cas de conjonctivite peuvent se déclarer. Le plus fréquent, ce sont les crises d'asthme. Les bronches sont bloquées et les patients ont du mal à respirer. Si les symptômes se manifestent souvent, il est nécessaire de consulter un médecin rapidement.

Propos recueillis par Fanny Paul

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut