Les abattoirs de Corbas © Tim Douet
Les abattoirs de Corbas © Tim Douet

Abattoir incendié dans l'Ain, Wauquiez accuse les "idéologues extrémistes"

Dimanche, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes et des Républicains, Laurent Wauquiez, s'est rendu dans l'Ain, devant un abattoir incendié.

L'enquête autour d'un abattoir volontairement incendié dans l'Ain débute juste. Dimanche, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez s'est rendu sur les lieux, promettant le déblocage d'une aide d'urgence de "200 000 euros", ainsi qu'un accompagnement pour les 80 salariés des lieux désormais au chômage technique. Laurent Wauquiez a accusé les "idéologues extrémistes" qui "tapent sur nos agriculteurs", et condamné un geste "indigne et lâche", défendant "un des abattoirs les plus respectueux de la région". La moitié des 4 000 m² de l'abattoir ont été détruits, empêchant l'ensemble de la structure d'être utilisée. Cet incendie criminel arrive dans un contexte de tension régulière entre les abattoirs et bouchers et certains militants vegans et antispécistes.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut