rassemblement corruption Lyon
© Amélie James

À Lyon, un rassemblement contre la corruption des politiques

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées, ce dimanche, place Bellecour, pour dénoncer "la corruption des élus". Une mobilisation qui répondait à un appel national.

Si François Fillon était visé, les autres politiques étaient aussi la cible des manifestants.

© Amélie James
Rassemblement du 19 février 2017 place Bellecour

"Refuse ce monde égoïste et résiste !". Ce dimanche, ils étaient nombreux, à fredonner le titre de France Gall sur la place Bellecour. "C'est une chanson qui symbolise parfaitement notre combat", explique un manifestant. Leur combat ? Mettre fin à la "corruption des politiques". L'appel lancé sur les réseaux sociaux a gagné de nombreuses villes françaises.

Nathalie* n'aurait manqué ce rassemblement pour rien au monde. "On devrait être là jour et nuit. Il faut reprendre le pouvoir à nos élus." Sur sa pancarte, ce message : "Fillon, rend nous le pognon, Stop à la kleptocratie". "Ce pouvoir, il est à nous, il nous appartient !", clame la quinquagénaire. Depuis les élections municipales de 2014, Nathalie a choisi de ne plus voter. Elle dénonce un "système corrompu qui se fout du peuple".

"Une déconnexion entre le peuple et ses politiques"

Un ras-le-bol largement partagé. Amira* est venue en tant que "citoyenne française". Elle déplore une "réelle déconnexion entre le peuple et ses politiques" : "On parle de crise mais nos soi-disant représentants ne voient rien ! Quand on verra Fillon prendre le train en classe économique, on pourra dire qu'il nous a compris !"

Sur la place, près de la statue Louis XIV, un petit groupe de jeunes entame un concert de casseroles. Pour eux, il était essentiel d'exprimer leur mécontentement, à quelques mois seulement de l'élection présidentielle : "Nos politiques élaborent des stratégies qui visent à écarter le peuple de toute prise de décision. Et c'est le cas de tous les élus qu'importe leur parti", s'insurge Juliette, 19 ans et étudiante en école de commerce.

Des manifestants affichent des messages de soutien au peuple roumain.

© Amélie James
Des manifestants affichent des messages de soutien au peuple roumain.

Pourtant, au départ, le but de ce rassemblement était ailleurs. "Nous avions prévu une manifestation en soutien au peuple roumain et contre le gouvernement en place là-bas", explique l'une des organisatrices. Car depuis quelques semaines, la Roumanie est le théâtre de nombreuses manifestations contre la réforme de la loi anti-corruption.

Finalement, sur les réseaux sociaux, les internautes se sont mobilisés et ont décidé de se greffer à ce rassemblement pro-roumain prévu et autorisé par la Préfecture. Un peu partout en France, des manifestations contre la corruption ont été organisées spontanément."Dans ce type de rassemblement, il n'y a aucun leader. C'est important de montrer que le peuple peut manifester sans être un simple suiveur", souligne Nathalie. À Paris, ils étaient près de 2000 cet après-midi, place de la République.

(*) Les prénoms ont été modifiés.

à lire également
Après les centres commerciaux hier, les "gilets jaunes" ciblent les péages ce dimanche. A Villefranche-sur-Saône notamment, ils ont levé les barrières, permettant aux automobilistes de passer sans payer. 
3 commentaires
  1. LEON - 19 février 2017

    Et pendant ce temps les hôpitaux de Lyon manquent de tout. Quelle bande de criminels.

  2. Abolition_de_la_monnaie - 20 février 2017

    . La corruption est partout, même lors des élections où généralement les citoyens choisissent ceux qui leur promettent le plus d'argent à la fin du mois ! . Les budgets continueront encore et toujours d'être 'insuffisants'. Tant qu'on utilisera l'outil monnaie on ne pourra pas faire les choses correctement ! (Monnaie = un outil d'échange mais aussi et obligatoirement, un outil d'exclusion - apprenons l'économie ça nous évitera de lutter contre le vent et de se faire toujours avoir à la fin !):o)

  3. Robes Pierre - 20 février 2017

    Politiques corrompus , un pléonasme sans doute !!!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut