EELV_Lyon-1024x476

Logement : les Verts veulent favoriser l’habitat coopératif

Dans leur programme, les candidats EELV à la mairie de Lyon souhaitent la construction de 12.000 logements neufs chaque année. Ils entendent également développer l’habitat coopératif.

12.000 logements neufs par ans dont 5.000 logements sociaux. C’est l’objectif ambitieux que se sont lancés les candidats (EELV) à la mairie de Lyon Émeline Baume et Étienne Tête. Rien d’extravagant selon Luc Voiturier, spécialiste de la problématique du logement pour le programme EELV. "Ces chiffres découlent directement de l’objectif national de 500.000 logements par an fixé par Cécile Duflot", explique-t-il. "Le problème réside dans la disponibilité de foncier", avance l’expert maison.

Les Verts souhaitent également accompagner les mesures gouvernementales d’encadrement des loyers et d’augmentation du taux minimum de logements sociaux à 25 % et favoriser la mixité résidentielle. Sur le modèle du Grand projet de ville de la Duchère ? Pas forcément. "A la Duchère on est passé de 80 à 55 % de logements sociaux, forcément c’est très intéressant, mais il ne faut pas confondre mixité résidentielle et bien vivre ensemble. Il faut aussi du lien entre les gens. Ça peut se faire via l’école et les enfants mais pas seulement", estime Luc Voiturier.

Aide au foncier et à l’ingénierie

Les Verts comptent notamment apporter un large soutien aux projets d’habitat coopératif. "Le modèle le plus intégré reste la coopérative d’habitants : plusieurs familles se regroupent et assurent ensemble la véritable maîtrise de l’ouvrage selon leurs besoins propres, avec des installations mutualisées comme un atelier ou une salle de jeux par exemple". L’aide la municipalité pourrait alors s’exprimer de deux façons différentes : en-dehors des zones denses en apportant un soutien à l’ingénierie ; au cœur des zones denses, la municipalité pourrait préempter le foncier et le céder en priorité pour des projets coopératifs au prix du marché ou avec une décote.

Chaque année, 16.000 logements dont 12.000 du parc privé intègreront un programme de rénovation. Selon Luc Voiturier, "Il faudra notamment s’interroger sur la pertinence de certaines démolitions qui sont parfois la solutions de simplicité".

2 commentaires
  1. FOurs - jeu 27 Fév 14 à 12 h 32

    L'habitat coopératif avait besoin de soutien et d'un appui législatif depuis longtemps : c'est bien que cela arrive enfin !

  2. Bernard - jeu 27 Fév 14 à 17 h 02

    Très favorable également à des mesures dans ce sens. Mais où caser 12 000 logement neufs (environ 1 km2 de planchers) chaque année sur le territoire de Lyon ? .

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut