Lac de Miribel : l’adolescent a succombé d’un malaise cardiaque

L’adolescent retrouvé mort au lac de Miribel a succombé d’un malaise cardiaque et non de noyade

L’autopsie de l’adolescent de 17 ans, retrouvé mort mercredi soir dans le lac de Miribel-Jonage, a révélé qu’il avait succombé d'un malaise cardiaque et non d'une noyade.

La veille, il s’était baigné au niveau de la plage du Morlet à Vaulx-en-Velin en compagnie d’un groupe d’amis avant que ces derniers ne le perdent de vue. Le corps qui flottait à la surface de l’eau avait été repéré par des promeneurs mercredi soir.

Un appel à la prudence est lancé dans le secteur du parc et du lac de Miribel-Jonage où se produisent chaque année des drames.

à lire également
Pompiers
Une jeune femme de 24 ans est malheureusement décédée. Lundi matin, à Pélussin, dans la Loire, à environ 50km de Lyon, sa voiture avait fini dans le ravin. Elle n’a pas survécu.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut