Lac de Miribel : l’adolescent a succombé d’un malaise cardiaque

L’adolescent retrouvé mort au lac de Miribel a succombé d’un malaise cardiaque et non de noyade

L’autopsie de l’adolescent de 17 ans, retrouvé mort mercredi soir dans le lac de Miribel-Jonage, a révélé qu’il avait succombé d'un malaise cardiaque et non d'une noyade.

La veille, il s’était baigné au niveau de la plage du Morlet à Vaulx-en-Velin en compagnie d’un groupe d’amis avant que ces derniers ne le perdent de vue. Le corps qui flottait à la surface de l’eau avait été repéré par des promeneurs mercredi soir.

Un appel à la prudence est lancé dans le secteur du parc et du lac de Miribel-Jonage où se produisent chaque année des drames.

à lire également
Le vendredi 22 février, des centaines de bénévoles parcourront le Grand-Parc de Miribel-Jonage dans la métropole de Lyon avec pour mission de préserver la faune et la flore. Plusieurs chantiers sont prévus au cours de la journée.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut