La “catho” transforme “un lieu sinistre en symbole d’ouverture”

Thierry Magnin, recteur de l’université catholique de Lyon, est l’invité de L’Autre Direct ce lundi. Il revient sur l’ouverture de la nouvelle Catho, sur le site de l’ancienne prison Saint-Paul.

Les étudiants de l’université catholique de Lyon effectuent leur première rentrée dans leur nouveau campus : l'ancienne prison Saint-Paul. "Transformer une ancienne prison en campus universitaire, un lieu d'enfermement en un lieu de lumière, c'est un symbole qui correspond aux valeurs et aux traditions qui nous portent", se félicite le père Magnin.

Le recteur de la Catho rappelle que, si l'ancienne prison a totalement changé, "40 % des anciens bâtiments ont été gardés". Thierry Magnin se réjouit surtout des nouveaux moyens pédagogiques mis à la disposition de ses étudiants.

1 commentaire
  1. ANTHON - mar 15 Sep 15 à 10 h 42

    Bonjour,Concernant le transfert de la Catho à Confluence, j'aurai souhaiter que vous alliez plus en détail sur l'historique du projet, son mode de financement déjà acquis et à venir ( 1million vient d'être voté par la mairie du 2ème) dont la contribution des collectivités ( j'en étais resté à 8 millions), l'implication du patronat dans le projet ( dont rôle de Mérieux). Merci d'enquếter. Très cordialement.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut