Dix questions sensées à l’insensé Mélenchon

“Posez-moi une question sensée et vous aurez une réponse sensée”, a lancé le sénateur et co-président du Parti de gauche à notre confrère de TLM. Allons-y donc pour dix questions sensées. Que nous serons heureux de poser à Monsieur Mélenchon dans nos studios lors de son prochain passage à Lyon. Lequel peut aussi répondre par courriel. Nous nous engageons à publier ses réponses.

- Quand on se situe à la gauche de la gauche de l’extrême gauche, on se sent plus proche du Parti socialiste ou du Front national ?

- Quand vous écrivez “Qu’ils s’en aillent tous !”, faut-il comprendre “Sauf vous” ?

- Quand on fait partie, comme vous, du système politique français depuis 40 ans, croyez-vous que l’on est crédible si soudainement on le dénonce avec virulence ?

- Quand vous prônez, dans votre programme de “révolution citoyenne”, la rupture “pour de bon avec la logique du système capitaliste et des modèles productivistes”, est-ce à dire que vous souhaitez dès aujourd’hui redistribuer une large partie de votre salaire aux plus démunis ?

- Ça vous fait quoi de toucher l’équivalent de 30 SMIC par mois sans être “productiviste” ni même productif ?

- Pensez-vous que le fait de prononcer le mot “gauche” une fois toutes les trois secondes vous rapproche des Français que vous appelez “les petites gens qui aspirent à une petite vie avec des petits bonheurs” ?

- Avez-vous déjà vu un ouvrier ailleurs que dans une bande-dessinée de Tardi ?

- Avez-vous déjà planté un clou ? Remplacé une roue ? Monté un mur ? Ou vous voyez-vous comme un intellectuel qui compte ?

- Vous qui affirmez que la presse est “une sale corporation voyeuriste et vendeuse de papier”, pourquoi votre blog ressemble-t-il à un programme télé et pourquoi avez-vous participé à Vivement Dimanche chez Drucker ?

- Quand vous dites qu’il n’y a “jamais eu d’invasion chinoise au Tibet” et que “le projet du dalaï-lama est théocratique, autoritaire, ethniciste et dangereux pour la paix”, est-ce de la vraie “fureur” ou du petit “tumulte” ?

Didier Maïsto
Directeur de la publication

à lire également
Lyon Capitale n°778, juin 2018 – la une
L’édito du mensuel – Pour la première fois, Lyon Capitale a reçu un courrier d’avocat… avant d’avoir écrit une ligne. Quelques semaines plus tôt, Olivier Ginon était pourtant tout à fait disposé à répondre à nos questions et à justifier notamment les avantages obtenus par la ville de Lyon pour son club de rugby. Entretemps, les révélations des “ristournes” qu’il a accordées pendant la campagne électorale à Emmanuel Macron ont manifestement changé la donne.
35 commentaires
  1. christian - 2 février 2011

    questions pertinentes à ce personnage plein de contradictions et d'incohérences majeures !Attendons ses réponses, s'il en a le courage !

  2. goulag - 2 février 2011

    2,43 sur 5 et seulement 14 votes?! Mais que fait l'extrême gauche? Fut un temps où elle se mobilisait plus vite et l'article aurait eu 1 sur 5... Ah, la révolution n'est plus ce qu'elle était.

  3. Contribuable Lyonnais - 2 février 2011

    Quelques questions supplémentaires :Que pensez-vous des rémunérations d'élus (indemnisations pour les politiquement correct) sur les maximas et non les minimas ? Quel est votre avis sur la pratique de l'écrêtement ?Question concrète à la Jean-Jacques Bourdin : Combien font 7 x 152 ?

  4. raoult - 2 février 2011

    C'est bien les gars. Mais il fallait aller les lui poser quand il était là, mélenchon.Du coup vous donnez du crédit à sa petite phrase : “une sale corporation voyeuriste et vendeuse de papier”, voilà exactement ce que représente cet article.

  5. Toorop - 2 février 2011

    C'est ça les questions sensées ? Dommage, il y a tellement de choses à lui demander. Mais bon, c'est vous le journaliste, vous savez ce que vous avez à faire.

  6. goulag - 2 février 2011

    Quand même! L'extrême gauche se réveille! 1,98 sur 5, 83 votes, soit la totalité des militants présents pour applaudir leur Che la semaine dernière! Elles sont très bien, les questions!

  7. clab - 2 février 2011

    J'applaudis ! Mais vous avez oublié des questions essentielles: 'Allez vous rétablir les goulags ?' 'Allez-vous pendre les patrons par les tripes des curés?' 'Allez vous censurer la presse en France?'. Bref, vous représentez exactement ce que M. Melenchon critique M. Maïsto. D'ailleurs merci à vous de donner tant de crédibilités à ses propos à travers des articles aussi stupides.

  8. goulag - 2 février 2011

    J'applaudis aussi : clab de fin.

  9. DREDM - 2 février 2011

    Je ne sais pas, mais je me demande si vous faites ce genre d'articles simplement pour pousser les gens à s'inscrire sur votre site et réagir (le buzz marche aussi pour vous non?).Mais en tout cas il faudra que les journalistes au bout d'un moment se posent des questions sur ce que dit JLM sur le fond (la forme peut être criticable mais justement cet article montre que la question de fond est totalement justifiable et mérite d'être posé). En effet cet article est tout sauf du vrai journalisme. Comment voulez vous répondre à des question qui ne sont rien d'autre que des accusations et des jugements cachés... et encore pas trop cachés? Pourriez vous prétendre ne pas avoir un parti pris politique lors de la formulation de telles questions?Peut-on être un journaliste politique sans avoir un fond de ce que cela veut dire? le fait de rapprocher le FN de JLM est inacceptable et irresponsable professionellement.Est-ce si intolerable d'essayer de poser des questions sur le fond politique aux personnes et de jouer le rôle que devraient avoir les médias, c'est à dire d'informer les citoyens pour leur permettre de juger par eux mêmes sans passer préalablement par VOS jugements?

  10. ducono - 2 février 2011

    je ne connaissais pas ce journal et pensais que c était un journal sérieux !! mpas du tout , vues les questions, on est au niveau '0' de la politique !!!! - le PG et le FN ? le PG est pour la régularisation des sans papiers, le FN contre alors quà la vitesse actuelle (20000 par an) , il faudra au moins 10 ans pour régler le problème; rapellons que le FN e décrit comme laïc mais que ses élus votent toutes les rallonges supplémentaires et nonn obligatoires aux écoles privées catholiques. Marie le pen se sdert de la laïcité pour caché son racisme antimusulman primaire et piquer des voix à l UMP!-'qui ils s en aillent tous' est le cri de rallliement de la gauche sud américaine en parlant desoligarches et politiciens qui gêraient ce continent Si le PG est contre le programme politque de la droite et des sociaux libéraux,le slogan 'tous pourris' es trslogan de l extrème droite pas de l'extrème gauche ....- pourquoi JL Mélenchond devrait abandonner ses indemnités aprlementaires alors qu il ne cumulle pas (il a abandonné son poste de sénateur), d autres comme Coppé, Collomb, Mercier, tous les députés, sénateurs, conseillers généraux qui cumulent avec le poste de maire devraient le faire aussi......- ah la Chine qui a envahie le tibet !!!! faites un tour sur wikipédia qui vous racontera les guerres tibeto chinoises depuis plusieurs siècles....le tibet avant l'arrivée de la chine était une dictature théïste où le clergé boudhiste faisait la loi et était nourri par le racket de la population.... certes la chine c est guère mieux mais de la à considéréer l'ancienne régime thibétain comme le paradis...et pourquoi le dalaï lama ne se réincarne jamais en femme ??? le boudhisme ne vaut fin

  11. philou - 2 février 2011

    Plantu ne s'est pas trompé avec sa caricature de Mélenchon !

  12. goulag - 2 février 2011

    DU BON SENSLa réponse de Plantu A la suite de la réaction de Jean-Luc Mélenchon, la rédaction de LEXPRESS.fr a contacté Jean Plantu. Voici sa réponse, dans le texte.'Les gesticulations de Jean-Luc Mélenchon pour s'attirer les buzzs médiatiques finissent par entraîner d'autres réactions. La gesticulation est une forme de caricature. Au moment où les dessinateurs de presse s'efforcent de faire du journalisme, Jean-Luc Mélenchon fait plus de la caricature que de la réflexion politique. C'est son droit mais il doit s'attendre à des retours.Jean-Luc Mélenchon fait de la provocation médiatique, c'est son droit : il peut ainsi affirmer sur France-Inter que 'Cuba n'est pas une dictature'. Ce sont ce genre de réflexions à l'emporte-pièce qui font certes le buzz mais ne font pas avancer la réflexion. Demain vendredi, sera inaugurée une exposition Cartooning for Peace à Noisy-le-Grand: l'affiche a été réalisée par Angel Boligan un dessinateur cubain réfugié au Mexique. Il serait intéressant de mettre en relation un dessinateur cubain et Jean-Luc Mélenchon qui a défendu récemment sur France inter le régime de La Havane: 'Cuba n'est pas une dictature' selon lui . Sans s'en rendre compte, il est humiliant auprès des défenseurs des Droits de l'Homme à Cuba Le travail des caricaturistes est de réagir aux buzzs et aux propos caricaturaux de n'importe quel leader gesticulant, fusse-t'il de gauche.'

  13. DREDM - 2 février 2011

    vu la réaction de philou, ça ne sert peut être à rien d'argumenter que la politique vis-à-vis des sans papiers, la politique de redistribution des richesses n'est pas la même, la prise de conscience de la question écologique n'est pas la même, que la position concernant la laïcité n'est pas la même... que non, que la gauche ce n'est pas la droite... que le PG n'est pas le FN.Si quelqu'un prétend que plantu avait raison il faudra qu'il démontre que sur tous ces points JLM dit la même chose que le FN... ce qui est faux!au même temps c'est ce genre d'articles irresponsables qui permettent de faire croire qu'il est possible de le dire... ce qui nous renvoie au métier de journaliste, ce n'est pas par ce qu'on a un titre de directeur de publication qu'on peut se permettre de dire n'importe quoi.Vous croyez que si on appliquait les mêmes exigeances professionnelles que pour des ingénieurs, médécins, cuisiniers ou des architectes à un journaliste cet article pourrait être considéré comme du journalisme?Croyez vous que les médias peuvent se passer à la professionnalisation de leur activité? n'y a-t-il pas de déontologie pour cette profession?Ceci n'est rien d'autre que la diversion, du spectacle pour faire du buzz et vendre un produit aux publicitaires...

  14. Antoine - 2 février 2011

    Excellent article, on pourrait également interroger M. Mélenchon sur les rumeurs concernant son appartenance au 'Siècle' ou à une loge de Francs-Maçons...Mais bon. Comme d'habitude, les questions pertinentes resteront sans réponse et nous n'allons pas tarder à voir rappliquer la Web Task Force mélenchonesque qui ne manquera pas de couvrir l'auteur de cet article d'insultes...

  15. Tryph - 2 février 2011

    une question sensée pour le gratte papier qui a pondu cette bouse: ou est l'information dans cet article?

  16. booz - 2 février 2011

    Des questions? Et pourquoi pas?

  17. DREDM - 2 février 2011

    Il faut arrêter de créer des dissidents politiques là où il n'y en a pas, ce n'est pas parce que Plantu a dit que Boligan était un réfugié anti castriste que cela est vrai, voici un extrait du journal alternatif le grand soir:Angel Boligan a d’abord été professeur d’arts plastiques à Cuba où il a publié ses dessins dans diverses revues humoristiques.En 1992, il sort légalement de son pays pour exposer à Mexico. Il est recruté le jour même de son arrivée par le plus grand quotidien mexicain, El Universal. Il obtient une autorisation de prolonger son séjour de deux mois, puis de trois, puis... la vie... Vous auriez fait quoi ?Il ne se prétend pas exilé, ni réfugié. Pas davantage il ne dit que la situation de l’île assiégée économiquement, militairement, médiatiquement offre la totale liberté dont rêve un caricaturiste.De Mexico, il produit « des dessins qui tuent » CONTRE L'EMPIRE. Mais aussi parfois, ligne éditoriale de son employeur oblige, des dessins critiques envers son pays (c’est son métier, nul ne le lui reprochera) : « Bien sûr, je me sens aussi dans l’obligation de parler de Cuba quand il s’y passe quelque chose d’important », explique-t-il.En juillet 2010, le site internet de la culture cubaine à travers le monde (« Cubarte ») annonce une exposition de caricatures « por un mundo mejor » au Museo del Humor de San Antonio de los Baños, ville natale d’Angel Boligan dont les oeuvres sont évidemment mises à l’honneur. http://www.cubarte.cult.cu/paginas/actualidad/noticia.php?id=145873&tabla=

  18. booz - 2 février 2011

    @DREDM 'la politique de redistribution des richesses n'est pas la même'. Non, les parlementaires du PC reversent la moitié de leur salaire au parti. 'la prise de conscience de la question écologique n'est pas la même' C'est quoi ce charabia? Ca veut dire qu'au PG on fait du vélo? 'que la position concernant la laïcité n'est pas la même'. Ah bon? Ou est la difference?

  19. booz - 2 février 2011

    Le train sifflera 3 fois, DREDM poste toujours 3 fois et Mélenchon fera 3%

  20. Antoine - 2 février 2011

    'Gratte-papier' 'Bouse'. On reconnaît illico le vocabulaire châtié des représentant de la 'vraie gauche' (sic).Maintenant, blague à part : la stratégie de la victimisation consistant à cracher systématiquement sur les 'journaleux' ne prendra pas. Les 'journaleux' en question ne font que leur métier, souvent dans la précarité, et sont en tous cas plus à même de représenter la 'voix du peuple' qu'un politicien de carrière qui touche 20 fois le SMIC et ronronne depuis des décennies dans un fauteuil de sénateur aux frais du contribuable.

  21. siempre ! - 2 février 2011

    @AntoineOui,quand ils ont rien à dire ils insultent,c'est connu.

  22. Tryph - 2 février 2011

    le métier d'un 'journaliste' c'est de faire de l'information, on est d'accord je pense. alors je réitère ma question: ou est l'information dans cet 'article'? des 'articles' comme ceux la, tous les commentateurs en font. et bénévolement en plus...

  23. Contribuable Lyonnais - 2 février 2011

    Et pourquoi pas ? [copyright Tryph]

  24. DREDM - 2 février 2011

    @boozDéjà je n'en sais rien de la participation des indemnités des élus du PC ni ceux du PG et ce n'est pas la question, je parle du projet politique de société (si ça se résumle à des distributions d'indemnités d'élus du PCF, le capitalisme aura encore longue vie!!)Je parle du FN, qui a un programme économique de droite (il faut aller le lire pour voir les boucliers fiscuax et les exonerations fiscales qu'ils propoisent!!) puis par rapport à la laïcité vous croyez qu'être islamophobe comme l'est le FN c'est être laïque c'est qu'il y a un problème.Si pour vous la prise de conscience écologique se fait par des efforts personnels en prennant le vélo, allez-y faites la révolution de la brosse à dents préconnisée par Hulot sans prendre en compte que le changement climatique est une réalité et qu'il faut une politique publique!!bref, je vois que le buzz de cet article a marché, c'était le but je pense et je compte bien ne plus participer à cette marchandisation du journalisme!

  25. philou - 2 février 2011

    ah ben si Cuba n'est pas une dictature... On va pas perdre notre temps à débattre... Le Mélenchon nous fait du Alliot-Marie à la sauce cubaine ! Ouais, 3% ça vaut pas plus pour une posture à deux balles…

  26. raoult - 2 février 2011

    @Antoinec'est marrant, en voulant dénoncer 'l'extrème gauche', vous appelez à la lutte des classes... (et accessoirement, vous reprenez des arguments utilisés par le FN)...c'est marrant. non ?

  27. siempre ! - 2 février 2011

    @DREDMMais vous croyez vraiment ce que vous écrivez?@TryphAvant d'informer,il faut poser des questions.Parce que perso j'ai pas bien compris la révolution de Mélenchon.Et pourquoi pas?

  28. diwan - 2 février 2011

    @raoultAh ouais c'est marrant,je n'avais pas remarqué.En fait Antoine dénonce l'extrême gauche,du coup il appelle à la lutte des classes et donc il est d'extrême droite.C'est bien ça?Puissant puissant.

  29. Contribuable Lyonnais - 2 février 2011

    Après Alliot-Marie et la Tunisie voilà Melenchon et Cuba. Passerait-il lui aussi ses vacances à Cuba aux frais des proches de Castro ?

  30. wow - 2 février 2011

    Ce serait drôle ça : MAM et JLM sont dans un jet privé... Ils regardent 'Le nouvel empereur', bien campés dans leur fauteuil douillet. Soudain...

  31. Tryph - 2 février 2011

    @Siempre: tout juste. mais on pose les questions avant d'écrire l'article normalement. non...?

  32. Contribuable Lyonnais - 2 février 2011

    Mélenchon le marketé n'est là que pour calmer quelques esprits rebelles. Ces esprits rebelles voteront pour lui. Il continuera de perdre face à l'UMPS et autres formations secondaires et continuera de protester. Lui avec de grasses rémunérations publiques, vous avec votre smic si vous avez la chance de travailler sinon avec vos 'faramineuses' prestations sociales. Mélenchon, c'est l'idiot utile à l'établissement.

  33. siempre ! - 2 février 2011

    @TryphTout juste aussi,c'est ce qu'ils auraient du faire.

  34. Tryph - 2 février 2011

    @Siempre: voilà... on est d'accord en fait. d'où cette simple constatation: cet article n'est en aucun cas du journalisme. c'est vaguement une sorte de sketch. ça aurait éventuellement sa place sur un mur facebook ou un skyblog, mais pas sur un site qui se veut journalistique.

  35. siempre ! - 2 février 2011

    @Tryphlà on est plus du tout d'accord,tu passes a cote du sujet,je trouve au contraire qu'il renvoie bien Mélenchon à ce qu'il est,une sorte de clown triste,c'est exactement aussi le propos de Plantu!

  36. Frib - 2 février 2011

    C'est marrant de comparer Mélenchon au FN, avec des arguments anti-parlementaristes qui justement fleurent bon l'extrême-droite... Au pire les 10 questions de Maïsto sont 'abjectes' pour reprendre le mot de Martine Aubry, au mieux elles sont justes idiotes et révèlent une conception étroite du journalisme, basée sur la défense de la corporation et de l'idéologie du moment. Mélenchon est agaçant, c'est une évidence, et je pense moi aussi que sa stratégie d'agressivité le desservira. D’ailleurs, et pour couper court à toute polémique absurde sur la Web Task Force du PG, je ne suis encarté nulle part et ne sait toujours pas pour qui je voterai, même si naturellement, ma voix ira plutôt du côté de la gauche de la gauche (pas loin du FN, donc, si je vous ai bien compris). Bref… Reprenons. Mélenchon a cependant le mérite de mettre un coup de pied dans la fourmilière : 'Qué se vayan todos', pour infos, n'est pas un slogan frontiste, mais le cri de l’extrême-gauche sud-américaine face à l’ogre néo-libéral qui l’a mis à terre. A coup sûr Mélenchon est un vieux briscard de la politique, mais il a eu le courage de quitter le PS au lieu de contribuer au rafistolage idéologique de ce parti exsangue. Quant à sa rémunération équivalente à 20 ou 30 fois le SMIC, on nage en plein délire démago : la rémunération d’un parlementaire, national ou européen, inclut ses frais de fonctionnement (salaires d’un assistant parlementaire, loyer d’un bureau de permanence, frais de déplacements, etc). Cessons donc s’il vous plaît d’utiliser des arguments fantasmagoriques qui reposent sur l’ignorance et la facilité… Quant aux leçons données par Maïsto, de grâce, épargnez-les nous… Réduire un programme anti-capitaliste ou prétendu tel à un don aux SDF est juste débile. Idem pour les questions du type « un ouvrier chez Tardi » ou « savez-vous planter les choux à la mode de chez nous ». Tout juste aurions-nous envie de rétorquer : « et vous, cher monsieur le journaliste ?? » Finalement, la formulation de ces 10 questions, soi-disant censées, est au contraire pensée pour que Mélenchon refuse d’y répondre, alimentant ainsi le moulin de ses détracteurs. Dommage, j’aimerais d’ailleurs que Mélenchon perde du temps à répondre à vos provocations, ne serait-ce que pour vous « clouer le bec »…

  37. Yvan, de Lyon - 2 février 2011

    Didier Maïsto, vous savez pertinemment que vous n'aurez pas de réponse de l'intéressé !Je m'explique.En choisissant une forme volontairement provocatrice, teinté de partis pris, vos questions deviennent des affirmations.Prise de position qui, vous fait passer du stade de journaliste indépendant, au fervent adversaire de Monsieur Mélenchon !Je peut comprendre que votre partis pris, soit en fait du corporatisme professionnel, si tant est que cela soit le cas en l'espèce. Comprendre ce n'est pas partager.Question anecdotique:Comptez-vous, attendre la venue de Monsieur Mélenchon dans vos studios, ou lui avez-vous adresser votre article, par courrier ou mail ?

  38. planplan - 2 février 2011

    @FribJ'adore la phrase : 'Mélenchon a cependant le mérite de mettre un coup de pied dans la fourmilière'. Oui, sauf, qu'il est lui-même fourmi. Alors, son coup de pied... Comme l'écrivait Einstein, 'On ne peut pas résoudre les problèmes avec ceux qui les ont créés'.

  39. Contribuable Lyonnais - 2 février 2011

    @Frib Vous parlez de rémunération d'un élu qui comprend tout (assistant parlemantaire, bureau, déplacement, etc...) Vous oubliez le principal, l'élu français ne rend compte de rien. S'il ne souhaite pas d'assistant, ou un seul ou plusieurs, il fait ce qu'il veut de cette rémunération, indemnité disent d'ailleurs les élus car cela fait moins fossoyeurs de caisses publiques.

  40. Antoine - 2 février 2011

    A part ça, il a déjà travaillé, l'ex-sénateur PS (oui, cet infâme parti néo-libéral), le représentant des classes laborieuses (LOL) ?

  41. Guy Liguili - 2 février 2011

    1)Je suis un centriste d'extrême gauche 2)Pourquoi pas ? L'essentiel est qu'il n'y ait pas ces parasites de BHL, Copé, Rocard, Pujadas et j'en passe 3) Moi ça ne me regarde pas vraiment mais pourquoi n'aurait-il pas rongé son frein durant ces années 4)Non, juste supprimer toutes les niches fiscales qui profitent aux détenteurs de biens financiers, les exonérations de charges sur les bas salaires... 5) Mon revenu est le RSA socle (410€, non 460€), celui de Mélenchon, juste 8 fois celui d'un smicard en comptant les indemnités. http://www.journaldunet.com/economie/dirigeants/salaires-elus/8-depute-europeen.shtml 6) Question inintelligible, typique des journalistes à petite tête 7) Moi oui, mon grand-père déjà et de nombreux militants que j'ai eu le plaisir de connaître. Pour Mélenchon, ceux qu'il côtoie dans son activité militante. 8) Oui, non, non, non, pour Mélenchon, voyez avec lui mais c'est sans intérêt, ce n'est pas ce qu'on lui demande. 9) Ceci est un point de vue qui n'engage que vous. Personnellement je trouve le blog très bien. L'émission de Drucker a l'avantage d'être populaire, ce qui était le but recherché. 10) Je n'aime ni le régime chinois, ni la théocratie tibétaine et n'échangerait pour rien au monde l'une pour l'autre et réciproquement. Maintenant historiquement le Tibet appartenait à la Chine bien avant que la France revende la Louisiane.

  42. Guy Toon - 2 février 2011

    1) M'en fous, comme le dit Moscovici l'essentiel c'est que je sois ministre 2) Oui oui 3) Non, mais moi aussi je fais campagne pour les cons, c'est plus sûr car ils sont plus nombreux. 4) Je verserai mon excédent aux Chinois. 5) Le smic ? Connais pas 6) C'est idiot mais ça marche alors pourquoi s'en priver ? 7) Oui, dans Le crabe aux pinces d'or, il y en a même plusieurs. 8) Non, non et non. Et oui car je compte sur la crédulité de mes cons citoyens révolutionnaires. 9) Drucker c'est bien mais je vise surtout Taratata. 10) Oui, sans parler du Maroc au temps béni des colonies

  43. lemexicain - 3 février 2011

    Vous pourriez peut-être commencer par faire votre travail un peu plus sérieusement... Mélenchon n'est plus sénateur depuis janvier 2010 et son mandat de député européen ne lui permet en aucun cas de 'toucher l’équivalent de 30 SMIC par mois'. Non content de poser des questions totalement idiotes, vous faites de la désinformation pure et simple. De plus, les amalgames que vous faites sont grotesques. Par exemple, votre attaque sur les passages de Mélenchon dans les médias... Quel est le rapport entre la critique de la presse écrite que vous citez et le fait qu'il passe dans des émissions télévisées ? Avez-vous remarqué qu'il y avait aussi un peu de texte sur son blog, en bas à droite de son agenda ? Et pour en finir une bonne fois pour toutes avec Drucker... Considérez-vous que Michel Drucker effectue un travail de journaliste ? Prétend-il le faire ? Anime-t-il une émission d'information ou de divertissement ? Partant de la réponse à ces trois questions, en quoi est-il incohérent d'être exigent à l'encontre du travail des journalistes (qui produisent des informations nécessaires au bon fonctionnement démocratique de notre pays) et de se rendre dans des émissions comme celle de Drucker ?

  44. cyril - 4 février 2011

    Elle est plutôt sympa la revolution de Mélenchon, elle se ferait dans les urnes et sans armes. Je constate que le journalisme de seconde zone fait des dégats en France, chaque jour un nouvel article photocopié Mélenchon antijournalistes. Ca me fait doucement rire cette défense permanente des journalistes par leur propre corporation. 'Mélenchon agresse les journalistes, Mélenchon critique les journalistes'. Tout ça c’est du bis repetita d’incompétents qui pondent des articles en copiant sur d’autres articles, rien d’autre ! Mélenchon, je l’ai vu s’exprimer de nombreuses fois en Podcast sur France inter avec Cohen, avec Bourdin sur BFM TV (bizarre que chez eux ça se passe bien). Le journalisme qu’il critique est celui qui se fait actuellement, totalement dépourvu de vérifications de sources, d’investigation et d’esprit critique, le votre, celui qui ne se remet pas en cause et qui accepte mal qu’on le critique, qu’on dise qu’il est bien rentré dans le moule, le fainéant qui nous informe a coup de faits divers, de 'on dit' de résultats de foot, celui qui ne prend aucune initiatives, qui se contente des dépêches AFP et Reuters, bref, celui qui fait monter le FN. Tiens c'est bizarre, par la même occasion on dit que Marine LePen et Melenchon c'est du pareil au même, ya quand même de quoi s'inquiéter sur le niveau actuel des pseudo-journalistes qui cirent les pompes du calife et qui sont fiers d'être leur serviteur, ça leur donne l'impression d'avoir de l'importance.

  45. juke box - 4 février 2011

    Dalida ! Sors de ce corps !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut