89 voitures ont brûlé durant les nuits des 13 et 14 juillet

Près de 90 voitures ont été détruites durant les deux jours de la fête nationale. C'est plus que l'an dernier.

L'Est lyonnais, marqué par des violences urbaines les nuits du 13 et du 14 juillet, fait le bilan des dégâts. 89 voitures ont été brûlées en deux jours, dont 44 dans la nuit de lundi à mardi, selon le Progrès. Le quotidien régional indique que 70 voitures étaient parties en fumée l'an dernier sur le week-end du 14 juillet.

27 interpellations ont été réalisées par les forces de l'ordre sur ces deux jours. 10 d'entre elles concernent des individus âgés de 13 à 17 ans. Les autres ont rarement plus de 20 ans. Caillassages et jets de pétards sur la polices sont les principaux faits qui leur sont reprochés. Des comparutions immédiates ont eu lieu hier, condamnant des accusés au casier judiciaire vierge à des peines de quelques mois de sursis ou sans mandat de dépôt.

Les communes de Givors, Villeurbanne, Vaulx-en-Velin, Rillieux, Décines, Vénissieux et les 4e, 8e et 9e arrondissements de Lyon ont été le théâtre de ces incidents.

4 commentaires
  1. spacelex - jeu 16 Juil 15 à 9 h 54

    Comment cela ? Rien dans le 1er, le 2nd ou le 6ème ! Rien à Saint Didier, Saint Cyr et Charbonnières ? Surement encore un signe de l'élitisme des comportements de certains qui refusent de se mettre dans le moule du moyen / médiocre prôné par Najat VB et ce gouvernement falot. Nul doute qu'ils ne tarderont pas 0 réprimer rapidement ce comportement inégalitaire par une mesure 'responsable et citoyenne'.

  2. Marine - jeu 16 Juil 15 à 10 h 15

    Si vous lisez bien les quartiers concernés, ce sont presque tous des quartiers de non droit. Des quartiers ou la Police ne peut pas intervenir car si incidents = émeutes. Une émeute se maitrise mais tous ces jeunes ne sont plus maitrisables... Quand vous lisez l'âge de délinquants, moi je couperais les allocations familiales pendant quelques mois, le temps de rembourser les dégâts. A une heure avancée de la nuit, tous ces mineurs n'ont rien à faire dehors. Mais bon aucun élus n'auraient le courage de prendre une telle décision. On augmente les impôts locaux, comme ça ce sont toujours les mêmes qui paient. A force de vouloir faire de l'électorat on fait n'importe quoi.

  3. Abolition_de_la_monnaie - jeu 16 Juil 15 à 12 h 14

    @marine : '......moi je couperais les allocations familiales pendant quelques mois......' . Oui, c'est vrai que ça ferait mal. Mais vous oubliez que dans un monde monétaire, il n'y a aucune solution intelligente. Si vous coupez de revenus, il faudra qu'il les trouve ailleurs. Et vu le chômage... Sans oublier que ces allocations payent des choses... . L'éducation correcte pour tous coûte cher, la sécurité pour tous coûte cher, et personne ne veut payer, alors... Soit c'est la guerre civile, et chacun aura beaucoup plus à perdre (vous y compris), soit on remet les choses à plat, intelligemment, et là, on a une chance.

  4. spacelex - ven 17 Juil 15 à 10 h 33

    La guerre civile est inévitable. Et pour paraphraser votre premier ministre - il n'est décidément pas le mien ! - la 'guerre de civilisation' est déjà en route et malheureusement c'est chez Nous !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut