Région Rhône-Alpes-Auvergne

Rhône-Alpes-Auvergne : 7 détails que vous ne saviez pas

L'Assemblée nationale a adopté la nuit dernière la nouvelle carte territoriale à 13 régions. Si les cas de l'Alsace et de la Lorraine et celui de la Bretagne ont pu être sujet d'interrogations, l'alliance de Rhône-Alpes et Auvergne est passée toute seule. Ce rapprochement a déjà largement été commenté, mais il y a peut être encore quelques détails que vous ignorez.

Région Rhône-Alpes-Auvergne ()

1/La 2e plus grande région de France

Avec 7 634 223 habitants (chiffres au 1er janvier 2014), la région Rhône-Alpes-Auvergne sera la deuxième région de France en termes de nombre d'habitants, juste derrière l'Île-de-France (11 852 851) et avant Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon. Rhône-Alpes-Auvergne apparait également au 2e rang, en ce qui concerne la superficie du territoire avec 69 711 km2. Elle est devancée par Midi-Pyrénée-languedoc-Roussillon : 72 724 km2.

2/L'Auvergne apporte plus de vaches que d'habitants

"La région Auvergne apportera beaucoup à Rhône-Alpes en termes d’agriculture". C’est ce qu’affirmait ce mercredi le président de la région Auvergne, René Souchon, dans une interview à Lyon Capitale. Il faut dire que l’Auvergne est plus agricole que Rhône-Alpes, du moins en part de terres cultivées. Près de 56 % du foncier de la région y est consacré contre 36.3 % en Rhône-Alpes.

Faible densité de population et forte agriculture, l’Auvergne a vite fait de passer pour une région dont certains diront qu’elle compte plus de vaches que d’habitants. Ce n’est d’ailleurs pas faux : 1,17 vache pour être précis, quand en Rhône-Alpes, ce ratio plafonne à 0.15 vache par habitant. Avec la fusion des deux régions, le taux passe à 3.3 vaches pour 10 habitants ; soit 3.5 fois moins pour les Auvergnats alors que le ratio double pour les Rhonalpins. Mais nous n’arrivons pas non plus les mains vides, mais avec plus de 12 millions de poulets, soit près de 2 Gallus par Rhônalpin. Évidemment il ne s’agit que d’un jeu statistique et de là à voir les vaches paitre place Bellecour, et les poulets picorer place de Jaude, il y a encore à attendre.

3/"Aura" a été évoqué pour être le nom de la future région

Aura, c'est le nom qui a été évoqué pour la future région : AUvergne et Rhône-Alpes. Si les services du conseil régional ont bien confirmé que cette idée avait été émise par Jean-Jack Queyranne, elle n'a absolument rien de définitif. En effet le chemin est encore long et incertain avant que n'apparaissent en Rhône-Alpes-Auvergne les Aurasiens, Auranais, Auranois, ou Aurateurs... (qui sait). Le texte concernant la réforme des régions prévoit en effet un cheminement très précis avant que le nouveau nom ne soit adopté. Des noms provisoires seront donnés aux régions. Charge ensuite aux assemblées nouvellement élues de voter pour donner le nom de leur choix à leur nouveau territoire.

© Tim Douet

© Tim Douet

4/ 8h de train pour faire Annecy Aurillac

Annecy, charmante petite ville de Haute-Savoie ; Aurillac, ravissante préfecture du Cantal. Ces deux villes seront bientôt dans la même région Rhône-Alpes-Auvergne ; mais à 275km à vol d'oiseau. Car l'étendue de la nouvelle région fait partie des critiques émises. En effet, pour rallier Aurillac à Annecy, il faut compter 4h50 de voiture. C'est pire en TER, puisque près de 8h sont nécessaires.

5/L'Auvergne vient d'inaugurer un hôtel de région à 80 millions d'euros

80 millions d'euros : c'est le prix du tout nouvel hôtel de région qui vient d'être inauguré à Clermont-Ferrant. L'ouvrage tout en transparence qui allie le verre et le bois s'inscrit dans une démarche de haute qualité environnementale et est labellisé bâtiment basse consommation (BBC). Les 400 agents de la région Auvergne sont déjà installés sur place depuis la fin du mois d'avril. Mais avec la réforme territoriale qui prévoit de fusionner Rhône-Alpes et l'Auvergne des voix s'élèvent pour dénoncer le coût de l'ouvrage et se demander à quoi va servir ce bâtiment le 1er janvier 2016, date à laquelle les deux régions doivent se regrouper.

2/Le 2e PIB le plus important

Le PIB de Rhône-Alpes Auvergne est le deuxième plus important de France avec 227 124 millions d'euros. La région est devancée par l'Île de France et ses 601 229 millions d'euros, mais surpasse largement la moyenne des régions : 140 384 millions d'euros.

7/Un élu de Rhône-Alpes gagne plus qu'un élu d'Auvergne

Mêmes rôles, indemnités différentes. Ëtre élu au conseil régional de Rhône-Alpes est mieux indemnisé qu'être élu en Auvergne. 2660 euros dans le premier cas, contre 1900 euros dans le deuxième. En effet, celle-ci est calculée sur la base de la population du territoire. Après la réunion des deux entités, les élus d'Auvergne auront donc droit à une augmentation.

à lire également
Une nouvelle préfète déléguée pour la défense et la sécurité, Emmanuelle Dubée, 40 ans, a pris ses fonctions à Lyon cette semaine. C’est le 1er poste préfectoral pour cette femme de cabinet, notamment passée par l’ENA où elle a côtoyé un certain Emmanuel Macron.
5 commentaires
  1. kevin - 20 novembre 2014

    Erreur, aujourd'hui aussi RA est la deuxième région après Midi Pyrénées.

  2. Steven Belfils - 20 novembre 2014

    @kevin, très juste. Nous avons corrigé. Merci pour votre observation.

  3. Kasneh - 20 novembre 2014

    Seul manque à ce tableau le département des Hautes Alpes (Briançon) qui devrait y être rattaché, plus qu'à Paca.

  4. Trekk - 20 novembre 2014

    Je suis vraiment déçu que l'on ne demande pas aux Rhône-Alpins leur opinion. Personnellement, je souhaiterais conserver la région telle quelle....

  5. vmg1976 - 21 novembre 2014

    Deuxième région ? Etes-vous sûr ? Que fait-on des 85 000Km2 d'Aquitaine Limousin Poitou Charente ? Personnellement je suis également déçu par ce forçing... On ne fait pas une réforme territoriale en un an... Mais Monsieur Hollande veut laisser sa trace (et quelle trace) !!!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut