La société lyonnaise Navya présente un taxi sans chauffeur


Par Aliénor Vinçotte
Publié le 08/11/2017  à 17:13
2 réactions

L'entreprise lyonnaise Navya, spécialisée dans les véhicules autonomes, vient de présenter un taxi sans chauffeur et 100% électrique.

Navya ()

Les Lyonnais de Navya continuent d'innover en matière de véhicules autonomes électriques. Après leur navette Navly, qui circule à Confluence depuis un an, la start-up vient de présenter à Saint-Denis un taxi sans chauffeur, 100 % électrique. Le projet nommé "Autonom Cab" peut transporter jusqu'à 6 personnes. Grâce à des caméras et des radars, ce véhicule estimé entre 230 et 250 000 euros, peut circuler en toute autonomie jusqu'à 90 km/h. Pour occuper ses passagers, Autonom cab peut proposer des visites interactives et culturelles de la ville, commander des places dans un cinéma ou musée, ou composer la playlist musicale de son choix.

Pour Élisabeth Borne, ministre des Transports présente lors du lancement, ce projet est "une promesse de nouveau service de mobilité". Christophe Sapet, président de Navya, s'est félicité d'être à l'origine d'une "révolution [...] Ce nouveau modèle est destiné à être le premier robot taxi commercialisé au monde", a-t-il précisé.

La fin des bouchons ?

Selon Navya, dont les arguments commerciaux sont bien rodés, "le véhicule autonome devrait apporter une réponse aux grands enjeux actuels sur la mobilité en ville". Les voitures sans chauffeur devraient permettre de limiter les émissions de CO2 grâce à une conduite plus souple et linéaire, mais aussi de faire disparaître les bouchons, en adaptant leur vitesse à la situation.

Actuellement, Navya dispose de quatre sites en France et aux USA consacrés à la construction de ses voitures autonomes, dont un à Vénissieux. 50 navettes, dont Navly à Confluence, sont déjà en service depuis septembre 2017. Elles ont transporté plus de 190 000 personnes, en ville ou sur des sites privés.

Une expérimentation du taxi robotisé est prévue à Paris pour le printemps 2018, mais l'entreprise est d'ores et déjà attendue à Las Vegas en janvier 2018 pour présenter son dernier modèle.

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
taxivoiture autonomeNavya

Vos réactions
2 commentaires

.
Est-ce que le député LREM monsieur Bonnell n'est pas actionnaire de Navya ?
.
Rappelons que les voitures électriques ont un coût environnemental énorme :
https://e-rse.net/batteries-voitures-electriques-impact-environnement-27293/
.
La décroissance est le chemin philosophique, la civilisation post-monétaire est le chemin économique.

Signaler un abus | le 08/11/2017  à 18:40 | Posté par  Abolition_de_la_monnaie  

pratique ce moyen de transport qui permettra sans doute aux chauffeurs de taxi désormais au chômage de se rendre à Pole Emploi.

Signaler un abus | le 08/11/2017  à 23:34 | Posté par  Robes Pierre  
(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?