Grand stade Parc OL
©Tim Douet

OL - Rennes : le troisième anneau du stade ouvert pour les Bad Gones

À huis clos partiel suite à la sanction de la commission de la LFP contre le virage nord, la rencontre entre Lyon et Rennes, dimanche soir, devrait tout de même se dérouler en présence des Bad Gones. Le troisième anneau du Groupama stadium a été ouvert à cet effet.

Les Lyonnais pourront compter sur le soutien des Bad Gones, dimanche soir (21 h), contre Rennes. Pourtant, le virage nord, qu'ils occupent habituellement, sera fermé. Ce huis clos partiel avait été décidé par la commission de discipline de la LFP (Ligue de football professionnel), suite à l'utilisation massive de fumigènes lors de l'anniversaire du groupe de supporters né en 1987, le 17 décembre contre Marseille (2-0).

Cette sanction avait été "dénoncée vigoureusement" par les Bad Gones, qui estimaient que cela n'avait "en aucun cas perturbé la rencontre". Jean-Michel Aulas avait d'ailleurs craqué lui-même un fumigène après la victoire des Gones. Une enquête judiciaire a été ouverte à ce sujet.

6 000 places supplémentaires

Pour éviter que le Groupama stadium ne sonne creux lors de la réception de Rennes, l'Olympique lyonnais a pris la décision d'ouvrir le troisième anneau, cela étant réservé d'habitude aux grands matchs. Environ 6 000 places ont été débloquées, ce qui équivaut au nombre d'adhérents des Bad Gones.

Ces derniers ont été vivement encouragés à prendre leur place : "Nous comptons sur la présence de chacun pour soutenir notre équipe dans cette période délicate, mais surtout pour démontrer que ces décisions iniques des instances ne peuvent altérer la passion qui nous anime !", ont clamé les Bad Gones sur leur page Facebook. Cependant, ce ne sera pas gratuit. Les abonnés du virage nord devront débourser 10 euros, en plus de leur abonnement annuel, de 150 euros.

 

Toute l'actualité de l'OL est à suivre sur notre site spécialisé www.olympique-et-lyonnais.com

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut