Christophe Boudot
© Tim Douet

TER : “Wauquiez fait du Morano” pour Christophe Boudot

La tête de liste du FN pour les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes se moque de son adversaire Les Républicains, Laurent Wauquiez, qui demande une police du rail.

"Quand on veut parler de sécurité, il faut être sérieux et connaître ses dossiers", lance Christophe Boudot dans un communiqué faisant suite à la lettre de Laurent Wauquiez à Manuel Valls concernant l'insécurité dans les TER – à propos de laquelle Jean-Jack Queyranne a pris la parole ce matin.

"Si M. Wauquiez connaissait ses dossiers, il saurait que plus de 160 agents de la surveillance générale agissent déjà sur le terrain en Rhône-Alpes et que les pouvoirs de ces agents de sûreté sont malheureusement trop limités", déclare le candidat FN, pour qui son adversaire du parti Les Républicains "fait du Morano" en durcissant son discours pour la sûreté dans les TER et en demandant la création d'une police ferroviaire dans la région.

Christophe Boudot déplore enfin les milliers de postes supprimés dans la police et la gendarmerie par le précédent gouvernement.

Avec cette réaction et celle du président du conseil régional, Laurent Wauquiez aura tout de même réussi à faire émerger des chiffres et à lancer un débat sur un sujet crucial pour les usagers et électeurs de la région : les transports.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut