gay pride

PMA : Gérard Collomb vire sa cuti !

Dans une réponse à un questionnaire envoyé par l’Association des familles homoparentales (ADFH), le maire de Lyon se dit favorable à un élargissement de la PMA aux couples de même sexe. Il y a un an, il y était pourtant opposé. Son entourage explique sa position.

À quelques semaines du premier tour des municipales, Gérard Collomb n'est-il pas en train de virer sa cuti pour (re)devenir gay friendly ? Le sénateur avait voté en faveur du mariage pour tous. Il ne manquait cependant jamais une occasion de dire son opposition à la procréation médicalement assistée (PMA) et à la gestation pour autrui (GPA). Interrogé en février 2013 par Public Sénat alors que la mobilisation de la Manif pour tous battait son plein à Lyon, il déclarait : "Je pense qu'il y a des bornes à marquer", se prononçant explicitement contre ces deux revendications.

“Mettre un terme aux discriminations”

Sa position a cependant varié. Dans sa réponse à un questionnaire envoyé par l'Association des familles homoparentales (ADFH), il écrit désormais : "La liste Évidemment Lyon a conscience que cette loi n'est pas suffisante et qu'elle ne répond pas à toutes les attentes : insémination artificielle pour les couples de femmes (autorisée en Belgique et en Espagne), délégation de l'autorité parentale, présomption de parentalité... La République doit protéger tous les enfants et toutes les familles. Nous devons mettre un terme aux discriminations qui subsistent encore dans nos lois." Dans son équipe, on explique qu'il reste profondément opposé à "la marchandisation des corps" (comprendre : la GPA) mais qu'il souhaite l'élargissement de la loi qui "autorise l'insémination pour les couples hétérosexuels", au nom de l'égalité. Il estime cependant qu'un travail de conviction reste à mener auprès de la société pour obtenir cette évolution.

Ces dernières semaines, le maire candidat a perdu le soutien d'un représentant historique de la communauté homosexuelle, son chargé de mission Michel Chomarat, qui soutient Europe Écologie-Les Verts. Celui-ci regrette un "virage à droite" de Gérard Collomb et une trop grande proximité de Mgr Barbarin. Dans la lettre à l'ADFH, le maire s'enorgueillit que Lyon ait été classé en 2010 "deuxième ville “gay friendly” de France, juste derrière Paris, par le magazine Têtu". Il s'engage à ce qu'une personne référente soit nommée (adjoint, conseiller municipal ou interlocuteur) pour les questions LGBT – un successeur à Michel Chomarat, qui pourrait être David Souvestre, candidat PRG dans le 1er arrondissement.

4 commentaires
  1. Kriss69 - lun 3 Mar 14 à 7 h 54

    On veut plus de girouette à la mairie !

  2. Olivier69 - lun 3 Mar 14 à 8 h 34

    Dénoncer un 'virage à droite' quand on a soit-même successivement fait partie des équipes de Michel Noir, et Raymond Barre c'est quand même drôle, non ? D'autant plus quand, quelques semaines auparavant, vous signiez pour entrer dans le comité de soutien de Collomb (et il y est toujours). Le mystère se lève en revanche lorsque ce brusque changement s'opère lors de la composition des listes de GC, où il ne figure pas... Comme à son habitude il tourne sa veste.

  3. kaoetic - lun 3 Mar 14 à 16 h 12

    Ben c'est son copain Barbarin qui va lui faire la gueule ! Y va perdre les voix des cathos et des musulmans intégristes ?! Damnation ! ... Serait ce le signe d'un affolement ?...

  4. Marc Fd’A - lun 3 Mar 14 à 17 h 36

    la question n'est pas tant qu'un maire de gauche se prononce pour le mariage, l'adoption pour les couples homo, la PMA et demain la GPA : c'est la logique de son camp. Le problème est certainement plus qu'on ne peut pas faire confiance à un politique qui dit tout et son contraire.... mais là aussi c'est la logique de son camp ! Rappelons nous l'histoire -pas drôle- de l'inversion de la courbe du chômage. Assez ses nuls, des incapables et des girouettes !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut