mariani

Mariani (UMP) ne croit plus au Sarkozy “providentiel”

Exclusif – L’ancien ministre français des Transports, Thierry Mariani (UMP), député de la 11e circonscription, celle des Français de l’étranger (Russie-Asie), a réagi sur Sud Radio au retour de Nicolas Sarkozy.

"Si Nicolas Sarkozy voulait revenir en politique, il n'avait pas d'autre choix que de revenir maintenant. Je l'ai dit quand Jean-François Copé a démissionné, il devait y avoir des élections et l'UMP ne pouvait pas vivre pendant trois ans avec un nouveau président, tout en se demandant en permanence si Nicolas Sarkozy allait revenir. Il fallait lever l'hypothèque, en quelque sorte."

"Deuxièmement, je pense qu'on aurait reproché à Sarkozy, au moment où l'UMP est dans les pires difficultés, d'avoir laissé quelqu'un d'autre le redresser et de revenir après."

“Je ne crois plus aux hommes providentiels”

"Est-ce que je le soutiens ? J'attends de voir quel sera son programme. Je ne crois plus aux hommes providentiels. On connaît les idées de Mariton, celles de Le Maire. J'attends de voir quel sera le programme de Sarkozy, mais, à titre personnel, je soutiendrai le candidat qui dit très clairement qu'en France il faut un parti qui représente sereinement les idées de droite. Je pense comme François Bayrou : “Il faut un centre qui soit au centre, et une droite qui soit à droite.” À un moment, à vouloir plaire à tout le monde, on a un programme qui est trop flou."

Réécoutez l'intégralité de l'interview de Thierry Mariani, en cliquant sur "l'invité politique du 23/09/14" dans la rubrique "les derniers podcasts", dans la colonne de droite du site de Sud Radio.

à lire également
Buno Le Maire, Jean-Michel Blanquer, Julien Denormandie… En à peine deux semaines, 9 membres du gouvernement se sont officiellement déplacés à Lyon et dans le Rhône. Un attrait suspect pour la région selon Patrice Verchère, qui dénonce une campagne déguisée pour les européennes.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut