Capture d’écran 2014-03-20 à 18.15.14

Desbazeille : “Havard, il rame, il rame beaucoup”

L’ex-maire (RPR) du 7e arrondissement affiche son soutien à une liste a-politique. “S’il n’était pas socialiste, je voterais pour Collomb”, souffle-t-elle.

Maire du 7e arrondissement jusqu'en 2001, Marie-Chantal Desbazeille n'a jamais ménagé son propre camp. À quelques jours du premier tour des municipales, elle rend public son soutien à une liste a-politique emmenée par Christian Monteil, "une liste de proximité conduite par un vieux Lyonnais de toujours, plutôt centriste", dixit l'ex-édile RPR. Elle ne goûte guère les deux chefs de file de la liste Havard, Laure Dagorne ("elle est nulle") ou Christophe Geourjon ("le chouchou de Mercier").

Marie-Chantal Desbazeille ne soutient de toute façon pas Michel Havard – "Il fait ce qu'il peut, il travaille, il rame, il rame beaucoup", observe-t-elle –, mais n'aurait pas préféré Emmanuel Hamelin ou Georges Fenech. "Tout ça, c'est la faute de Perben, il a laissé un champ de ruines. Il a donné des légions d'honneur à toutes les poubelles de Lyon", grince-t-elle. Elle en viendrait presque à préférer Gérard Collomb. "S'il n'était pas socialiste, je voterais pour lui, souffle-t-elle. Mais les socialistes, ils me gavent."

Lire aussi : “Marie-Chantal Desbazeille, la même, le chignon en moins”

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut