Yannick Jadot, à Villeurbanne, pour soutenir les candidats EE-LV
Yannick Jadot, à Villeurbanne, pour soutenir les candidats EE-LV

À Villeurbanne, les écolos rêvent de conquêtes

À trois mois des élections municipales à Villeurbanne, les écologistes rêvent de victoire. De passage dans la ville pour épauler les candidats EELV, l’eurodéputé Yannick Jadot s’est même risqué à parler d’une victoire quasiment assurée pour Béatrice Vessiller.

Les candidats écologistes villeurbannais, Béatrice Vessiller et Bruno Bernard, recevaient un invité de marque pour présenter leurs vœux : Yannick Jadot. Le leader d’Europe Écologie-Les Verts n’a pas fait étape à Villeurbanne par hasard. “Je suis convaincu que l’on peut gagner. Pour Béatrice Vessiller, c’est quasi réglé”, ose même l’eurodéputé, qui imagine aussi un printemps foisonnant en pensant à la conquête de Lyon. Comme il le martèle depuis des mois, Yannick Jadot a annoncé ce lundi que “le temps des écologistes [était] venu”. “Aujourd’hui, la recomposition politique se fait autour de l’écologie”, dit-il.

Contexte favorable

À ses côtés, la candidate à l’élection municipale et Bruno Bernard, chef de file métropolitain, abondent. À Villeurbanne, le contexte est plutôt porteur pour les écologistes, qui réalisent dans cette commune de bons scores depuis une dizaine d’années. Le maire PS, Jean-Paul Bret, ne se représente pas et la majorité sortante a implosé entre les socialistes et les macronistes. La candidate EELV se souhaite donc à elle-même d’être maire et déroule son programme : “une ville plus apaisée, plus verte et plus sûre”. Elle promet un ralentissement du rythme de construction des logements et plus d’espaces verts, et tente de s’imposer sur le thème de la sécurité qui devrait être prégnant à Villeurbanne. Les différents sondages réalisés dans la métropole montrent que cette thématique arrive en deuxième position chez les sondés. Juste derrière l’environnement.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut