Logo Fondation Abbé Pierre

Villeurbanne : la Fondation Abbé Pierre s'indigne de la mort du jeune garçon décédé dans un squat

La Fondation Abbé Pierre a ce jeudi réagit à la mort de Claudiu, jeune garçon de 11 ans qui résidait dans un squat de Villeurbanne, dans la métropole de Lyon. Ce dernier est décédé le 6 juin d'une overdose, suite à l'ingurgitation de drogue dure. L'association dénonce ce drame, qui ne doit en aucun cas conduire à une "banalité de la cruauté". 

La Fondation Abbé Pierre, qui agit contre le mal-logement et l’exclusion des personnes les plus démunies, ne souhaite pas que la mort du jeune Claudiu puisse se réduire "à un simple dommage collatéral". La mort par overdose du garçon de 11 ans, qui vivait avec ses parents et ses 3 frères et soeurs dans le bidonville du Transbordeur à Villeurbanne, démontre selon elle "les dysfonctionnements majeurs de nos institutions".

La fondation précise que le décès de l'enfant est lié à une "série d'anomalies". En mars 2020, le juge pour enfants avait en effet requis le placement immédiat des 4 frères et soeurs, ce qui devait par conséquent "conduire à l’intervention de la brigade des mineurs". Toutefois, aucune action n'avait été entreprise, "laissant Claudiu à l’abandon d’une situation violente et maltraitante". 

La Fondation Abbé Pierre, tout en soulignant que la mort du jeune garçon "vient immédiatement remettre en cause la manière dont nous vivons ensemble", souhaite que son histoire ne soit pas "renvoy[ée] au silence". 

 

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut