(Vidéo) Michel Le Faou dénonce le "en même temps" des écologistes en matière de logement

Michel Le Faou, conseiller métropolitain d’opposition, est l’invité de 6 minutes chrono. L’ancien vice-président en charge de l’urbanisme et du logement s’inquiète des orientations prises par les écologistes.

La politique en matière de logement des écologistes commence à prendre forme et les premières mesures comme l’encadrement des loyers sont effectives. Michel Le Faou, ancien vice-président en charge de l’urbanisme et du logement, juge assez sévèrement les orientations prises par les écologistes. Il doute notamment de la possibilité pour la nouvelle majorité de tenir son engagement de 6000 logements sociaux construits par an : “c’est un objectif difficilement atteignable. Quand nous étions dans une forte dynamique de productions de logements, la métropole produisait 4200 logements. Je crois peu à l’atteinte de ces objectifs”.

L'encadrement des loyers : “une usine à gaz"

Michel Le Faou, comme de nombreux acteurs du monde de l’immobilier, s’interroge aussi sur les zones que la collectivité veut densifier : “On nous dit plus de nature en ville, moins d’artificilaisation des sols et en même temps, on augmente les objectifs de production. Au final, le mieux sera probablement l’ennemi du bien (…) Le risque c’est un report de la production des logements en dehors de la métropole. C’est un étalement urbain qui est contraire aux objectifs que se sont donnés les écologistes à la tête de cette métropole”. Il doute aussi de la capacité des écologistes à enrayer la montée des prix dans l’agglomération et pointe “une usine à gaz” autour de l’encadrement des loyers.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut