Marie Rigaud
Marie Rigaud, co-directrice du Printemps de Pérouges

Printemps de Pérouges : "on se croirait dans un tableau de Manet"

La 27e édition du Printemps de Pérouges se tient du 25 au 30 juin. Au programme, déjeuners dans l'herbe, et programmation rock, pop très hétéroclite.

Si le Printemps de Pérouges ne se tient plus dans le village fortifié médiéval de la plaine de l'Ain, à une trentaine de kilomètres de Lyon, mais dans le parc du château de Saint-Maurice-de-Rémens, maison d'enfance d'Antoine de Saint-Exupéry, il n'a rien perdu de son dynamisme. "Le retour expérience festivalier 2023 a été assez exceptionnel je dois dire. On surfe maintenant un petit peu sur ce nouveau format." explique Marie Rigaud, co-fondatrice et organisatrice du festival de musique.

Ce nouveau format privilégie la qualité, avec un festival "plus 'premium' " , sur l'expérience globale : qualité d'accueil revue, avec une meilleure accessibilité et une meilleure fluidité souhaitées. Comprendre : on ne vient pas seulement écouter et voir un concert au Printemps de Pérouges mais vivre un moment plus global. "C'est un peu la seule offre quali avec un zénith plein air. On a quand même 3 500 places de gradins, qu'on installe spécifiquement dans ce parc, et ça c'est tout à fait rare et unique, et qui d'ailleurs structure le site, ferme en quelque sorte le site et lui donne quand même vraiment aussi un look particulier. On a une partie pelouse, donc les pieds dans l'herbe pour ce qui est de la fosse t puis toute une offre food & gastro alors là hyper quali. On se croirait dans un tableau de Manet, c'est un peu dîner sur l'herbe ou déjeuner sur l'herbe, et effectivement c'est le bonheur aussi de la gastronomie du bien manger et de passer un moment aussi convivial familial. C'est avant tout un festival familial."

Au programme : Zucchero, Véronique Sanson, Slimane, Mika, Julien Granel, The Dire Strait Experience, Murray Head, Gilbert Montagné pour Stars 80...


Lire la retranscription intégrale de l'entretien avec marie Rigaud

Bonjour à tous et bienvenue dans 6 minutes chrono. Nous recevons aujourd'hui Marie Rigaud. On vous connaît pour êtes la con fondatrice et l'organisatrice du Printemps de Pérouges qui se déroule cette année du 25 au 30 juin. Ça sera la 27e édition et la 2e édition qui se passera dans le superbe parc du château du XVIIIe de Saint-Maurice-de-Rémens, la maison d'enfance d'Antoine de Saint-Exupéry. Vous avez donc changé de lieu en 2023. Quel bilan vous faites de l'année 2023 de ce nouveau lieu ?

Alors, un excellent bilan. En effet, quel beau rebond pour nous. En effet, en 2023 on est particulièrement gâté, vous venez de le dire, d'hériter, d'avoir récupéré les clés du parc de cinq hectares de la maison d'enfance, en effet, d'Antoine de Saint-Exupéry. Donc, c'est tout un héritage, et toute une vibration évidemment, qui est sur ce site et les échos, en tout cas, et le retour expérience festivalier 2023 a été assez exceptionnel je dois dire. Donc là, on surfe maintenant un petit peu sur ce nouveau format.

Quel est ce un nouveau format. Et ça change quoi ? Est-ce que vous avez plus de place ? Est-ce que ça veut dire que la jauge va augmenter ou pas ?

Alors, on a plutôt moins de place et c'est plutôt une bonne nouvelle parce qu'on travaille, du coup, plus sur la qualité que la quantité avec un festival plus "premium", c'est-à-dire une qualité d'abord d'accueil, meilleure, ne serait-ce que pour ce qui est des accessibilités. Et ça, c'est évidemment toujours hyper important, les parkings, la fluidité, l'accès au site.

C'est ce qu'on retient aussi d'un concert, c'est-à-dire qu'il y a le concert en lui-même puis il y a l'accès aussi.

Oui donc, c'est ce que je disais un peu en préambule ou en intro, c'est ce qu'on appelle l'expérience festivalier. Et ça, c'est vraiment ce qui prime pour nous aujourd'hui : c'est en effet que le festivalier passe avant tout un bon moment, un moment de qualité, parce qu'on s'est rendu compte, au fil du temps, qu'il ne va pas forcément retenir le concert de l'artiste qui vient voir, parce que ça reste du live un peu éphémère, en revanche il va retenir le moment en effet quali qui l'aura passé. Et là évidemment on est les pieds dans l'herbe. Donc ce parc magnifique avec des arbres centenaires partout.

C'est le plus grand festival open air d'Auvergne-Rhône-Alpes ?

Alors non, mais de l'un ça c'est sûr. Et c'est l'offre, c'est un peu la seule offre on va dire, quali avec un zénith plein air. On a quand même 3 500 places de gradins, qu'on installe spécifiquement dans ce parc, et ça c'est tout à fait rare et unique. Et c'est ce que les gens viennent chercher, en effet. Donc une partie pelouse, donc les pieds dans l'herbe pour ce qui est de la fosse et cette partie gradin, qui d'ailleurs structure le site, ferme en quelque sorte le site et lui donne quand même vraiment aussi un look particulier. Et puis toute une offre food & gastro alors là hyper quali. Et, depuis l'année dernière, on a le champion du monde de pâté-croûte 2018 qui tient un stand.

C 'est une nouveauté ? C'est-à-dire que vous faites monter un peu la gastronomie, c'est-à-dire que dans l'expérience que vous évoquiez, il y a aussi le concert mais il n'y a pas que ça il y a une offre globale.

Disons que l'année dernière, ça s'inscrivait parfaitement dans ce rebond, dans ce renouveau du festival, dans la beauté aussi du site parce qu'on a des décorations assez magnifiques du site, qui est déjà beau en lui-même, mais on peut dire qu'on est un festival du coup vert, de plus en plus vert éco-responsable, circuit court pour ce qui est de tous les producteurs et stands fooding sur place et le public. Donc l'année dernière c'était un peu un test s'y est vraiment retrouvé. Donc, à l'ouverture des portes, les gens sont là à 18 heures, ils viennent avec leur nappe à carreaux s'installent dans l'herbe. On se croirait dans un tableau de Manet, c'est un peu dîner sur l'herbe ou déjeuner sur l'herbe, et effectivement c'est le bonheur aussi de la gastronomie du bien manger et de passer un moment aussi convivial familial. C'est avant tout un festival familial.

Je voulais vous poser la question, justement, de l'ADN du festival. Donc il y a ce festival familial mais est-ce que c'est plutôt… Donc l'année dernière il y a eu Polnareff, M, Big Flo et Oli, quand même des gros morceaux. Cette année il y a aussi des grosses têtes d'affiches. C'est quoi l'ADN du festival ? C'est plutôt rock, c'est plutôt pop ou c'est un peu un peu de tout ?

Alors, c'est effectivement très hétéroclite. Ça dépend un peu des tournées de l'année. J'ai toujours mes petits clins d'œil perso chaque année baroque comme Zucchero quand même cette année en ouverture, avec une date unique en France. Donc ça, voilà, c'est le petit goodies que je vais quand même chercher, au moins une fois par an, pour avoir un truc un peu à part unique qui sort des sentiers battus. The Dire Strait Experience aussi, Murray Head, des choses un peu plus perso. Et sinon, en effet, ce sont les tournées de l'année. Slimane c'est sûr que là c'est une belle affiche. Mika, Julien Granel des jeunes pousses, et puis Véronique Sanson qu'on attend avec impatience. Et un final avec Stars 80 et Gilbert Montagné. Ça c'est un co-plateau aussi qui nous fait résonne en tout cas fort dans l'équipe organisatrice. Gilbert Montagné, génial artiste qu'on suit depuis ses débuts. Et puis avec ce côté festif toujours toujours et encore.
Cette année, il y aura des feux d'artifice, deux soirées qui se termineront ou les concerts se termineront par des feux d'artifice. Donc on rajoute chaque année un petit côté un petit plus plus.

Et donc les places c'est à peu près ça c'est entre 45 et 95 euros selon le concert qu'on veut voir.

Alors, en effet, c'est des tarifs qui sont calés à peu près aussi sur les tarifs des tournées en cours. On essaie d'être un petit peu en-dessous quand même des tournées de l'année dans les zenith. Mais il y a toujours un premier prix, quand même assez accessible, même si ça reste malgré tout en effet cher les places aujourd'hui de concerts et l'entertainment et le divertissement. Mais voilà c'est jamais que le report de tout ce que ça coûte aussi d'organiser des concerts. Mais voilà il y a toujours un premier prix fausse assez accessible et les places gradin en effet un peu plus cher.

Cette 27e édition du Printemps de Pérouges se tient donc du 25 au 30 juin dans le parcdu Château de Saint-Maurice-de-Remens, dans la plaine de l'Ain. Merci beaucoup Marie Rigaudd'être venue sur le plateau de 6 minutes chrono. A très bientôt. Merci à vous et bonne journée. Au revoir.

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut