Le projet prévoit de faire passer à 2×3 voies l’A46 Sud entre le noeud de Ternay et celui de Manissieux, à Saint-Priest. (Photo dr)

Près de Lyon : ouverture d’une concertation publique autour de l’élargissement de l’A46 Sud

Le gouvernement et Autoroute du Sud de la France ouvrent une concertation publique, ce mercredi 30 juin, autour d’un projet d’élargissement de l’A46 Sud en périphérie de Lyon. 

Pendant trois mois, les 21 kilomètres de l’A46 Sud qui séparent le noeud de Ternay et celui de Manissieux, à Saint-Priest, vont faire l’objet d’une concertation publique. À partir de ce mercredi 30 juin et jusqu’au 28 septembre une vingtaine de rencontres, sous divers formats, sont proposées aux habitants et usagers pour échanger avec Autoroute du Sud de la France (ASF) et les services de l’État chargés du projet. La réunion publique de clôture aura lieu le 27 septembre, à Saint-Symphorien-d’Ozon.

Fluidifier le trafic

Pour rappel, le projet présenté par les différents acteurs prévoit le passage à 2x3 voies de cette portion d’autoroute. Selon ASF, ces travaux doivent permettre de fluidifier le trafic, aujourd'hui très congestionné. Il y aurait actuellement "5 heures de perturbations quotidiennes" sur cet axe où "65 000 véhicules circulent en moyenne par jour", un chiffre qui progresserait même à "100 000 sur les sections les plus chargées". 

La concertation publique portera également sur l’aménagement du noeud de Manissieux, pour lequel sont proposés trois projets différents, qui visent à réduire le trafic et fluidifier la circulation. 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut