Pollution aux particules fines : fin de la vigilance jaune sur le bassin lyonnais

La vigilance jaune activée ce vendredi 12 février sur le bassin lyonnais en raison d'un épisode de pollution aux particules fines a été levée ce samedi 13 février en début d'après-midi. La situation reste préoccupante.

Suite aux fortes concentrations de particules fines sur Lyon et ses alentours, la préfecture avait activé la vigilance jaune ce vendredi 12 février sur le bassin lyonnais et Nord-Isère. Ce premier niveau d'alerte n'entraîne aucune restriction de circulation, sous réserve que la situation reste stable. La vallée de l'Arve, en Haute-Savoie, avait elle été classée en vigilance orange, le niveau d'au-dessus. Ces deux alertes ont été levées ce samedi 13 février peu avant 13h.

Un vent du nord a en effet permis la dispersion des particules PM10, responsables de ces niveaux de vigilance d'après l'observatoire de la qualité de l'air Atmo Auvergne-Rhône-Alpes. Ce dernier attire néanmoins l'attention sur des particules encore plus fines, les PM 2.5, dont les concentrations restent préoccupantes dans certaines zones. La qualité de l'air reste mauvaise mais la situation paraît stable. Il faudra attendre le début de la semaine prochaine pour voir une véritable amélioration.

Faire défiler vers le haut