Pollution aux particules fines : 15e jour d'alerte

Le bassin lyonnais enregistre depuis deux semaines un triste record. Des importants pics de pollution aux particules fines sont enregistrés à Lyon et en Rhône-Alpes. Ce lundi, la qualité de l'air est encore mauvaise avec 90 μg /m3 de particules fines (PM10)- pour un seuil à ne pas dépasser de 50 μg /m3-. L'état d'alerte est maintenu. "Il faudrait que les automobilistes respectent les réductions de vitesse de 20 km/h. Cela aurait un réel impact", explique une responsable de l'observatoire air Rhône-Alpes. Pour les prochains jours, les conditions de dispersion des polluants devraient s'améliorer à l'approche d'une perturbation attendue mercredi soir.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut