Najat Vallaud-Belkacem
© Tim Douet

Najat Vallaud-Belkacem bientôt DG à l'institut de sondage Ipsos

L'ex-ministre l'Education Nationale a confirmé qu'elle serait prochainement nommée directrice générale déléguée des Etudes internationales et de l'innovation au sein du groupe d'étude et de sondage Ipsos.

Le temps de la réflexion semble terminé pour Najat Vallaud-Belkacem. Après avoir renoncé à briguer le poste de secrétaire général du parti socialiste, l'ex-ministre de l'Education Nationale avait annoncé dans un entretien accordé à L'Obs démarrer une nouvelle activité en tant que directrice de collection chez l'éditeur Fayard. Très prochainement, elle devrait ajouter une nouvelle corde à son arc. En effet, l'ancienne ministre devrait être nommée directrice générale déléguée des Etudes internationales et de l'innovation au sein de l'institut de sondage Ispos. Un passage de la politique au monde des sondeurs qui s'inscrit dans le cadre d'un plan de refonte stratégique d'Ipsos, comme l'indique le magazine Challenges. Baptisé "Total understanding", ce plan a vocation à développer le chiffre d'affaires de l'Institut en déployant de nouveaux outils de mesure de l'opinion, comme l'exploitation des données en temps réel.

à lire également
Michel Havard, Georges Fenech, Najat Vallaud-Belkacem et Philippe Meunier © Tim Douet (montage LC)
L’année 2017 a laissé sur le carreau de nombreux élus et ministres. Les obligeant parfois à reprendre le cours d’une carrière professionnelle laissée en jachère, voire jamais construite. Si le matelas du cumul des mandats a amorti des chutes, certains heurtent le mur du réel. Tour d’horizon des battus et des recasés.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut