Lyon : une manifestation à Caluire jeudi pour les droits des cyclistes

Une manifestation va avoir lieu jeudi matin devant le vélo blanc installé à Caluire pour rappeler le droit des cyclistes au respect de leur vie et de leur intégrité physique. 

En décembre dernier, un cycliste a été tué par un conducteur de camion à Caluire-et-Cuire, au carrefour de la grande Rue de Saint Clair, de la route de Strasbourg, de la Montée des Soldats et du Pont Raymond Poincaré. Depuis, un bras de fer s'est engagé entre les cyclistes et la mairie de Caluire sur les “vélos fantômes” installés sur place pour rendre hommage à la victime, mais aussi pour alerter sur la sécurité du secteur pour les deux roues. Le 9 juillet prochain, l'association La ville à vélo va organiser une manifester à 8h devant le vélo blanc pour rappeler le droit des cyclistes au respect de leur vie et de leur intégrité physique. 

“Ce secteur, comme beaucoup d’autres, est un important point noir de discontinuité cyclable entre la périphérie et le centre de la métropole, qui décourage des automobilistes et des usagers de transport en commun de prendre leur vélo pour leurs déplacements quotidiens”, déplore l'association. 

Cette dernière demande par ailleurs la réalisation du Plan vélo d’urgence annoncé début mai (77 km d’aménagements cyclables et le déploiement de 3 000 arceaux pour la rentrée 2020), ainsi que le traitement de 10 points noirs majeurs qui obèrent la circulation des cyclistes et verrouillent l’accès aux communes des première et deuxième couronnes de la métropole : 

  • Bron : Carrefour de la Boutasse 
  • Bron-Villeurbanne : Carrefour entre la Route de Genas et le Périphérique 
  • Caluire-et-Cuire : Carrefour entre la Grande Rue St Clair et Pont Poincaré 
  • Caluire-et-Cuire : Rond point Place Foch
  • Décines - Parc de Miribel Jonage : D55
  • Lyon 9 : Rond Point de la Porte de Vaise 
  • Lyon 9 : Pont Clémenceau
  • Vaulx-en-Velin : Carrefour entre la Rue Léon Blum et le Périphérique
  • Vénissieux : Carrefour entre l’avenue Joliot Curie et le Périphérique
  • Villeurbanne : Carrefour entre l’avenue Roger Salengro et le Périphérique 

La Ville à vélo demande également une plus grande sécurisation des aménagements par des séparateurs physiques, et appelle les Maires à mobiliser leur police municipale pour faire respecter les aménagements existants ; en particulier la rue Marius Berliet, l’avenue des Frères Lumière, l’avenue Jean Jaurès, le cours Gambetta (Lyon) et le cours E. Zola (Villeurbanne). 

7 commentaires
  1. PAUL Gabriel - mar 7 Juil 20 à 9 h 50

    Bonjour
    Il faut enseigner le code de la route aux cyclistes, il faut faire passer le permis de cycliste pour un bon respect du code et des autres usagers des voies publiques
    Il est très difficile de faire cohabiter des véhicules ou usagers qui ont des véhicules très différents (voitures, deux roues motorisées, vélos avec ou sans moteur, trottinettes, piétons)

    1. Abolition_de_la_monnaie - mar 7 Juil 20 à 15 h 28

      Oui, enseigner le code de la route aux cyclistes et à tout le monde est une très bonne chose.

      ça ne se fait plus à l'école dès la primaire, sur les circuits ? y'a plus les budgets ?

      Je propose aussi un "permis piéton" car bon nombre ne savent apparemment pas qu'il faut traverser "dans les clous" sauf s'il n'y en a pas à moins de 50 mètres (article R.412-37),
      et qu'il faut traverser uniquement lorsqu'ils ont "vert", même s'il n'y a "personne" sur la voie. (c'est respecté dans d'autres pays mais pas en France),

      et puis surtout dans le cas présent, obliger les camions et tous les véhicules qui ont "des angles morts", d'être équipés de rétroviseurs qui éliminent ces angles morts. Equipement qui n'est pas imposé parce que "ça couterait trop cher" et "on le casserait trop souvent".

      Voilà. 🙂

  2. Abolition_de_la_monnaie - mar 7 Juil 20 à 13 h 05

    A Lyon 8 il y a aussi le carrefour "jet d'eau" qui est une horreur même si à ma connaissance, il n'y a pas eu d'accident grave.

    1. OD - mar 7 Juil 20 à 16 h 14

      Cessez de juger et d accuser. Demain ceux que vous aurez jugé, vous jugerons.

      Quant à la piste cyclable sécurisée double voie le long de l axe Est Ouest du Cours Émile Zola, les élus et leurs ingénieurs n y ont pas pensé et ont refusé catégoriquement de refaire la 1ere portion aménagée du Cours Émile Zola à Villeurbanne pour securiser les cyclistes.
      J ai eu une fin de non recevoir de la part des élus de la ville.

      1. Abolition_de_la_monnaie - mar 7 Juil 20 à 20 h 44

        ha ? On n'a pas le droit de dire qu'au jet d'eau les pistes disparaissent, sont en conflit avec les piétons, les voitures et le tramway avec les aménagements fait par Collomb and Co ?
        Quant à Emile Zola, je vous fais confiance, je ne connais pas assez les lieux.

  3. ifoyaka - mar 7 Juil 20 à 14 h 05

    Ils ont vraiment rien d'autres à foutre que de raviver ce malheureux accident
    Le droits des cyclistes c'est égal pour l'automobiliste,la trottinette ou le piéton
    le principal est de respecter le code de la route .Lorsque l'on voit certains faire
    n'importe quoi c'est indéfendable

    1. Abolition_de_la_monnaie - mar 7 Juil 20 à 15 h 31

      Oui, l'usage d'un véhicule polluant, bruyant, qui tue rien qu'en France 3500 personnes et en blesse des dizaines de milliers, c'est difficilement défendable...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut