anti-pub métro
@ Plein La Vue

Lyon : tractage antipub pour sensibiliser les élus de la Métropole

Ce lundi 25 juin, le collectif Plein la vue a tracté devant les locaux du Grand Lyon pour sensibiliser les élus sur la nécessité de réduire la place dévolue à la publicité dans l’espace public.

En 2019, voire début 2020, la Métropole de Lyon se dotera d'un nouveau règlement local de publicité intercommunal. Ce dernier devrait être modifié pour accepter la mise en place de panneaux numériques. En effet, l'arrivée des 2 500 prochains Vélo'v hybrides avec fonction à assistance électrique est conditionnée à la mise en place de 100 panneaux numériques.

Dans le 3e arrondissement, les élus des 59 communes entrent à l’Hôtel de la métropole tout en recevant des tracts papier contre les panneaux numériques dans l’espace public. Trois militants anti-pubs distribuent 200 tracts aux trois entrées de la métropole ayant pour titre “Grâce au RLPI, tout le monde peut vivre dans les beaux quartiers”. Le collectif souhaite que les élus refusent la prolifération des écrans numériques publicitaires dans l’espace public pour promouvoir “un cadre de vie apaisé”. Le tract rappelle les différents arguments contre la publicité : "pollution visuelle, énergivore, aide pour les grands groupes au détriment du commerce local, favorable aux produits trop sucrés et salés, sexistes", tout y est pour désinciter à la “pression publicitaire”. La publicité pour le secteur privé est aussi pointée du doigt.

Selon Benjamin Badouard et François Dachet, membres de Plein la vue, “la métropole organise un débat sans vote. Anne Brugnera, qui est conseillère à la métropole de Lyon, nous a promis de faire remonter notre message. Les élus sont plutôt en notre faveur, notamment vis-à-vis des enfants qui devraient être préservés de ces écrans allant de 2 à 6 mètres carrés, mais il faut voir la suite”. Néanmoins, le poids des nouveaux Vélo'v devraient jouer dans les futures négociations pour faire accepter ces nouveaux formats publicitaires. Si la Métropole refuse les panneaux numériques, elle devrait payer les deux roues à assistance électrique débrayable, on s'en passer. Le débat ne fait que commencer.

Article mis à jour à 20h, précision sur les nouveaux panneaux associés au contrat Vélo'v

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut