Cigarettes
@ DR

Lyon : les HCL veulent lutter contre le tabagisme de leur personnel

Les Hospices Civils de Lyon se lancent dans une lutte contre le tabagisme au sein de son personnel. Car parmi tous les employés hospitaliers, 25 % sont des fumeurs.

Si 25 % de fumeurs reste un chiffre inférieur à la moyenne nationale dans les hôpitaux (31 % chez les infirmiers, 44 % chez les aides-soignants), les HCL souhaitent encore réduire le taux de tabagisme parmi son personnel. La direction s’est lancée dans une nouvelle lutte, visant à convaincre infirmiers et médecins d’arrêter de fumer. "L’objectif final de cette enquête est de mettre en œuvre un programme de lutte anti-tabac à l’échelle de l’institution, qui permettra d’adapter le ciblage en fonction des populations, pour un sevrage plus efficace", expliquent les HCL dans un communiqué.

Un quart de fumeurs au sein du personnel des HCL

Alors qu’il y a un an, à l’occasion de la Journée sans tabac, la ministre de la Santé Agnès Buzin avait témoigné d’une volonté de lutter contre le tabagisme chez les professionnels de santé, l’Institut de Cancérologie des HCL débutait une enquête sur les comportements de fumeurs. Résultat : 23 % du personnel féminin et 30 % du personnel masculin déclarent être dépendants au tabac. Les chiffres montrent toutefois que le personnel des HCL concentre moins de fumeurs qu’au niveau national, puisque 31 % des femmes et 38 % des hommes travaillant dans le secteur de la santé en France sont fumeurs. Parmi les 25 % de professionnels de santé des HCL dépendants à la cigarette, 7 % d’entre eux utilisent actuellement la cigarette électronique. Dans les mois qui viennent, l’établissement hospitalier compte d’ailleurs mener une enquête sur ce sujet.

Le COLT, un dispositif pour lutter contre le tabagisme

Selon l’étude effectuée par les HCL, le tabagisme chez son personnel est partiellement influencé par les conditions de travail de ce dernier. "Les conditions de travail semblent impacter marginalement le statut tabagique, à l’exception du travail de nuit qui constitue un facteur à risque", est-il indiqué dans un communiqué. Pour lutter contre le tabagisme au sein de son personnel, les HCL ont mis en place une nouvelle structure : le Comité de lutte contre le tabac (COLT). Ce dispositif vise à mener des actions de prévention, ou encore à proposer des rendez-vous avec des tabacologues aux employés comme aux patients, en vue de réduire leur consommation de tabac.

à lire également
Hôpital de la Croix-Rousse
Suite à la recommandation d’un rapport de l’IGAS (Inspection générale des affaires sociales), la Direction des Hospices Civils de Lyon avait annoncé le transfert des services de greffes de foie de l’hôpital de la Croix-Rousse vers l’hôpital Edouard-Herriot. Finalement, c’est bien à la Croix-Rousse que revient le service de transplantation hépatique. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut