PermiGo Lyon © Tim Douet
PermiGo Lyon © Tim Douet

Lyon : la start-up PermiGo reprise par le groupe Arcan

Le tribunal de commerce de Lyon a accordé, ce jeudi 11 mai, la reprise de la start-up lyonnaise PermiGo au groupe Arcan, "holding" parisien.

L’auto-école en ligne PermiGo avait déposé le bilan le 5 avril dernier. Elle proposait des prix attractifs tels que 799€ pour le code, 20 heures de conduite et une présentation à l’examen du permis du conduire. La start-up lyonnaise avait été placée en redressement judiciaire suite au retrait d’un investisseur lors d’une levée de fonds. Parmi les cinq dossiers déposés pour sa reprise, c’est l’offre du groupe Arcan qui a séduit le tribunal de commerce de Lyon. Cette entreprise est un "holding", elle regroupe des participations de différentes sociétés pour en assurer l’unité de direction. Parmi les cinq candidats en lice se trouvaient Ornikar, leader de l’auto-école en ligne ou encore Allo moniteur.

Un soulagement pour les élèves

Robert-Louis Meynet, administrateur judiciaire dans cette affaire, avait supposé un intérêt du tribunal envers le groupe Arcan, sur franceinfo : "Les autres [candidats] sont intéressants aussi, ils ont parfois un actionnariat prestigieux, mais ne veulent pas faire d’effort au niveau des emplois et des élèves". En effet, le groupe Arcan propose aux 5500 élèves déjà inscrits chez PermiGo de continuer leur formation sans repayer, ainsi que le maintien de la majorité des emplois. L’administrateur judiciaire a par ailleurs rappelé que "les deux tiers des élèves ont moins de 25 ans et ont payé d’avance". Il fallait alors avoir envers eux une "attention toute particulière". La nouvelle d’un repreneur est un soulagement pour les apprentis conducteurs, puisque la start-up lyonnaise ne disposait pas d’assurance en cas de défaillance. Les élèves en voie de passer leur permis devraient être sauvés, alors qu’ils risquaient de perdre la totalité de leur argent.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut