Source : Eric D.

Lyon : la nouvelle piste cyclable offre un best of du pire

Pictogrammes au sol dans le mauvais sens, directions incompréhensibles, poteau au milieu de la route... à Lyon, une nouvelle infrastructure vélo, le long de la ligne de tramway T6, offre la compilation du pire.

Source : Éric D.

Sur les réseaux sociaux et son site, Éric a publié plusieurs photos d'une nouvelle infrastructure vélo qui vient d'être réalisée sur le boulevard Pinel, entre les avenues Mermoz et Rockefeller à Lyon. Cette dernière longe la future ligne de tramway T6 qui sera inaugurée en novembre.

À travers ces photos, on y découvre une compilation du pire en matière d'aménagements cyclables : poteaux au milieu de la route, voie qui débouche sur des voitures qui arrivent à contresens (sans pictogramme au sol pour matérialiser un double sens cyclable), pictogramme ou le sens de la circulation est inversé (Lyon roule à l'heure britannique ?), bande cyclable sous les places de stationnements...

La métropole promet des corrections

Contactée par Lyon Capitale, la métropole de Lyon assure que des "corrections" seront prochainement effectuées notamment sur les pictogrammes inversés, "tout comme certaines sections complétées ou terminées", sous la maîtrise d'ouvrage du Sytral qui a géré le chantier sur le secteur.

source : Éric D.

Sur certains points, des zones de rencontre limitées à 20km/h vont être mises en place. "Piétons et modes doux seront prioritaires et pour l’instant, seules les places de stationnement seront marquées. Nous sommes convenus de laisser vivre l’aménagement avant de compléter éventuellement les marquages, notamment cycles", précise la métropole.

En ce qui concerne les pictogrammes sous les places de parking, la métropole indique qu'il s'agit surtout "de signaler la présence d'un double sens cyclable aux habitants qui n'ont pas forcément l'habitude".

Enfin, en ce qui concerne certains poteaux mal placés, "malheureusement, pour empêcher que ces zones de rencontres ne servent de shunt et de stationnement, il a été acté de poser du mobilier pour empêcher les intrusions sur la piste cyclable", constate-t-on du côté de la métropole qui assure que des changements pourront subvenir selon les usages.

Reste qu'on imagine sans mal la polémique qui aurait été engendrée si une telle compilation du pire était arrivée sur les voies destinées aux voitures. À sept mois des élections, alors que la pratique vélo connait une croissance de 10 % par an à Lyon depuis plusieurs années, la patience des cyclistes, mais aussi piétons semblent arriver à ses limites.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut