L'un des pires bancs anti-sdf à Lyon
source : Fondation Abbé Pierre

Lyon en lice pour le prix du pire banc anti-sdf catégorie "fallait oser"

Voici un prix dont Lyon ne devrait pas s'enorgueillir si elle le gagne. La ville est en lice dans le concours "Les pics d'or" de la fondation Abbé Pierre, récompensant les municipalités qui installent les pires mobiliers "anti-sdf".

Mise à jour : le banc lyonnais vient de remporter le prix (voir ici)

Pour la deuxième année, la Fondation Abbé Pierre va remettre "Les pics d'or", des prix décernés aux villes qui installent les pires mobiliers "anti-sdf", des dispositifs qui "sont des moyens inhumains qui invisibilisent les personnes les plus démunies, en les éloignant des centres-villes et, in fine, des regards".

Lyon a été sélectionnée dans la catégorie "Fallait oser, prix du dispositif le plus décomplexé" pour un banc installé dans le 6e arrondissement, rue Crillon. Deux rails métalliques ornent ici une structure pensée pour que personne ne puisse s'allonger dessus. Si l'abbé Pierre est né à Lyon, il semble que son message ait été oublié à cet endroit. Le jury dévoilera son verdict ce 2 mars.

à lire également
Faire défiler vers le haut