Sation de métro
© Tim Douet

Lyon : du parfum "thé vert aux agrumes" dans 9 stations de métro

Les 9 stations de métro les plus fréquentées de Lyon sont désormais parfumées au "thé vert aux agrumes". Des diffuseurs ont été installés pour "augmenter le confort et la sensation de propreté dans le métro", affirme Kéolis.

Une odeur de thé vert aux agrumes se diffuse dans les stations de Bellecour, Charpennes, Vieux-Lyon, Guillotière, Saxe-Gambetta, Grange-Blanche, Hotel de Ville, Perrache, et Part-Dieu. Après six mois de test dans certaines bouches de métro de Lyon, un accord a été signé entre la société de parfum Sensorys et l’ensemble des acteurs du réseau TCL, d’après Keolis. Au total, 55 diffuseurs sont installés dans les stations lyonnaises les plus fréquentées. Ces parfums permettent de couvrir les odeurs désagréables et "d’augmenter le confort et la sensation de propreté dans le métro", explique Keolis. La société de transport ajoute que "seulement 70 % des diffuseurs sont branchés à l’heure actuelle" et que "les autres le seront dans les semaines à venir, ce qui peut expliquer que le parfum ne soit pas encore totalement perçu par les usagers".

à lire également
métroD
Ce dimanche, à 17 heures, la France affrontera la Croatie lors du Mondial de football. Pour l'occasion, un écran géant va être installé sur la Place Bellecour. En conséquence, le trafic du réseau TCL subit quelques modifications.
3 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 18 janvier 2018

    Masquer le fait que les métros sont des endroits pollués... http://www.lemonde.fr/pollution/article/2017/09/14/pollution-l-air-irrespirable-des-travailleurs-du-metro_5185318_1652666.htmlChiffres parisiens parce que je n'ai pas vu d'étude pour le métro lyonnais...

  2. Mathison - 18 janvier 2018

    Ca sent bon... la fausse bonne idée ! Aussi assurément futile que potentiellement nocive. L'air des métros est en général déjà suffisamment saturé de particules polluantes ; il a davantage besoin d'être mieux ventilé plutôt que d'une nouvelle dose supplémentaire de particules (de synthèse celles-ci), avec peut-être des COV et autres cochonneries ! Les maladies respiratoires sont en hausse, cette exposition de la population à ces parfums, dans des espaces confinés et sans possibilité de s'y soustraire, est-elle responsable ? Les autorités sanitaires peuvent-elles être saisies ? Lyon Capitale, on peut compter sur vous pour creuser la question ?

  3. msf - 18 janvier 2018

    ca sent les égout a la station bellecour, pourquoi ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut