(Photo by STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Lyon : de nombreux créneaux pour retirer ses masques dès ce mardi

Après la polémique, la ville de Lyon vient d'ouvrir de nombreux créneaux pour venir retirer ses masques dès ce mardi 12 mai. De nouveaux points de retrait vont être ouverts, dont un dans le 4e arrondissement jusqu'à présent oublié.

Suite à la pression des habitants et des maires d'arrondissements, la ville de Lyon revoit sa copie pour la distribution des masques aux habitants.

Les chaînes ont vu leur capacité tripler pour éviter le scénario qui se profilait : jusqu'à deux mois pour que chaque Lyonnais ait un masque.

Ainsi, de nombreux créneaux ont été ajoutés et certains sont disponibles dès ce mardi. Il faut toujours s'inscrire via la plateforme dédiée (disponible ici).

15 lieux sont déjà prévus : 

  • Atrium de l’Hôtel de Ville, Place des Terreaux, Lyon 1er
  • Gymnase Jean Généty, 1 rue Perfetti, Lyon 1er
  • Gymnase Louis Chanfray, 1 rue Casimir Périer, Lyon 2e
  • Halle des Sports, 91 boulevard Vivier Merle, Lyon 3e
  • Gymnase Jeunet, 12 rue Jeunet, Lyon 5e
  • Gymnase de la Quarantaine, 41 bis rue de la Quarantaine, Lyon 5e
  • Complexe Tronchet, 125 rue Tronchet, Lyon 6e
  • Centre Nautique Tony Bertrand, 8 quai Claude Bernard, Lyon 7e
  • Gymnase Alice Milliat, 8 place du traité de Rome, Lyon 7e
  • Palais des Sports, 350 avenue Jean Jaurès, Lyon 7e
  • Gymnase Marcel Dargent, 51 rue du Professeur Paul Sisley, Lyon 8e
  • Gymnase Mado Bonnet, 20 avenue Paul Santy, Lyon 8e
  • Gymnase Cavagnoud, 9 rue Genton, Lyon 8e
  • Gymnase Sauvagère, square Mouriquand, Lyon 9e
  • Gymnase de la Martinière, 11 avenue du Plateau, Lyon 9e

A partir de jeudi, 14 mai, quatre nouveaux seront ouverts : gymnase Jean Zay (Lyon 9e), Salle de la Ficelle (Lyon 4e), gymnase Véricel (Lyon 6e) et gymnase Tony Bertrand (Lyon 3e). Les inscriptions ne sont pas encore ouvertes pour ces derniers.

à lire également
Coronavirus à Lyon - police à la Guillotière
Si contrairement aux habitants de Vaulx-en-Velin ou de la Guillotière, ceux de la Presqu’île de Lyon ont pu profiter d'un grand calme durant le confinement, les nuisances sont de retour rue Édouard Herriot.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 12 mai 2020

    Gérard Collomb hégémonique, dans toute sa splendeur...

    c'est le problème avec les "personnalités fortes" qui éliminent les "cerveaux" à côté d'eux car ils prennent ça pour des menaces politiques.
    Au bout d'un moment, y'a plus personne qui ose dire ou faire sans l'avis du chef, et comme personne ne peut "tout gérer", et bien... c'est la cata.

    Gérard Collomb qui veut "gérer une ville comme on gère une entreprise"... ben... faillite ! 😀
    (et heureusement que dans les comptes, la ville de Lyon a des choses payées par le GrandLyon (la Métropole) ainsi que d'autres structures ! :D)

    Au final, on sait depuis le début de l'épidémie qu'il faut des masques pour freiner le plus possible les transmissions, on sait que c'est "tout de suite" qu'il faut le faire, (février)
    mais ils ont attendu "le 11 mai" pour mettre ça en place, et même ce qu'ils mettent en place à cette date est totalement en décalage avec le nombre d'habitants et la logistique adéquat.

    Au fait, la distribution de masques "de la région" distribués par "le progrès" (et autres) (ai-je eu une source fiable ?), si c'est le cas, est-ce que c'est bien légal ?

    L'heure des comptes sonnera peut-être un jour...
    Enfin, si les lyonnais ont envie de savoir, parce que bien souvent, ils détournent le regard, serrent les fesses (en espérant que la foudre tombe ailleurs) et puis tout continue...

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut