Hôpital Édouard Herriot Pavillon H © Tim Douet

Lyon : contre le coronavirus, il est recommandé de ne pas prendre d'ibuprofène

En pleine crise du coronavirus, le ministre de la santé a ce samedi mis en garde contre la prise d'anti-inflammatoires (notamment l'ibuprofène) chez les personnes touchées par le coronavirus.

En pleine crise du coronavirus, le ministre de la santé a ce samedi mis en garde contre la prise d'anti-inflammatoires (notamment l'ibuprofène) chez les personnes touchées par le coronavirus.

"La prise d’anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone…) pourrait être un facteur d’aggravation de l’infection. En cas de fièvre, prenez du paracétamol. Si vous êtes déjà sous anti-inflammatoires ou en cas de doute, demandez conseil à votre médecin", a souligné Olivier Véran.

L'ibuprofène peut entraîner des complications

L’ibuprofène, vendu sous ce nom mais aussi sous diverses autres appellations (comme l’Advil et le Nurofen), pourrait aggraver des infections déjà existantes et entraîner des complications.

Grosse prudence donc.

à lire également
Toujours pas de deuxième vague, pour l'instant, à Lyon et dans la région. 13 nouvelles personnes sont entrées à l'hôpital des suites du coronavirus ces 24 dernières heures dans la région. Seulement 2 dans le Rhône. Il faut toutefois rester prudent.
Faire défiler vers le haut