Collomb Macron 06.2016
© Tim Douet

Lyon : Collomb "un tyrannosaure cumulard" pour Thomas Legrand

Gérard Collomb était le sujet de l'édito politique de Thomas Legrand, ce matin, sur France Inter. Extrait.

"Gérard Collomb est un maire pragmatique qui avait, dans sa ville, su dépasser le clivage gauche droite. Finalement, il s'avère que c'est un notable comme les autres, longtemps, très longtemps cumulard polémique, épais cumulard. Il s'est fait remplacer à la mairie de Lyon par un homme de paille qui dit lui-même qu'il est prêt à lui rendre son fauteuil à la demande. Rappelons que Gérard Collomb est élu depuis 41 ans : 1977, l'année de naissance d'Emmanuel Macron. Six ans député, seize ans maire, dix-sept ans sénateur, treize ans président du Grand Lyon, deux ans président à la métropole de Lyon, sept ans conseiller régional et même cinq ans conseiller économique et social. C'est un tyrannosaure, on n'en fait plus des comme ça. Neuvième plus cumulard de France, il s'est opposé ou abstenu à chaque fois qu'une loi visant à limiter le cumul lui était soumise. Gérard Collomb est le parfait contre-exemple de retour dans sa baronnie pour un autre mandat de maire à l'issue duquel, s'il est élu, il aura 78 ans. Voilà bien un événement emblématique, avec la démission de Nicolas Hulot, du phénomène politique de cette rentrée : la normalisation du macronisme".

à lire également
Toutes les semaines, des postes pour le déploiement de la fibre optique ne sont pas pourvus. Face à ce secteur en tension, l'École de la 2e chance accueille à Lyon "Les plombiers du numérique". Une vingtaine de jeunes ont débuté leur formation, avec à la clé, les perspectives d'un emploi. 
10 commentaires
  1. Galapiat - 19 septembre 2018

    Les citoyens doivent reprendre la main sur un système où des individus s’arrogent le droit de décider ce qui est bien ou mal , confortablement installés dans des institutions qu'ils verrouillent pour la nomination de leur successeurs . Les indemnités -rentes de ces postes permettant à nombre d'entre eux de devenir totalement étrangers à la réalité des conditions de vie du pays.

  2. Abolition_de_la_monnaie - 19 septembre 2018

    Et bien "galapiat", on prône la démocratie directe réelle ?
    C'est bien ça ? 🙂
    (à moins que vous vouliez juste être calife à la place du calife ?)
    Que deviendrait le nucléaire s'il y avait un débat public avec tous les citoyens ?
    Que deviendraient les déplacement pendulaires pollueurs en voiture (entre autres) s'il y avait un débat public avec tous les citoyens ?

  3. Galapiat - 19 septembre 2018

    la plus part des citoyens ayant quelques notions technologiques , hormis les écolos savent que le nucléaire est à ce jour la seule source d'énergie fiable, continue , on peut le regretter, pousser des cris de pourceaux mais c'est ainsi. je te ferais remarquer que nous sommes des millions à attendre LA solution de remplacement. En attendant il faut 720 TW pour que le pays fonctionne soit 60 TW nucléaire L'énergie "verte" éolien, panneaux solaires ne subsistent que grâce à la taxe CSPE , 25; bientot 30% de nos factures EDF. Silence radio sur les tonnes de panneaux solaires usagés dont la Chine ne sait que faire et stocke attendant un miracle sans doute... Déplacements:, bien dans les grandes ville pour le collectif , tu fais comment lorsque tu habites dans un village ardéchois, 15 km de Vals les bains , que tu bosses , t'as pas choisit mais t'as été nommé au Lycée d'Aubenas .D'ailleurs pour être certain que tu prendra la bagnole, ils ont détruit ponts et viaducs de la ligne SNCF entre la vallée du Rhône et Aubenas, Quant à être calife tu sais bien que ce cercle de ceux qui décident ne laisse accéder aux décisions que LES semblables quitte à les faire changer de costume comme aujourd'hui.

  4. Abolition_de_la_monnaie - 19 septembre 2018

    les déchets du nucléaire hautement nocifs ne vous posent pas de problème,
    mais les déchets des panneaux solaires, moins nocifs (mais tout autant déchet), si.
    ?
    La solution face à la consommation énorme d'énergie ?
    La décroissance de la consommation. Pas de déplacements pendulaires, pas de recherche de vitesse lorsqu'il n'y a pas besoin, etc. Mais ça, c'est possible uniquement dans un système postmonétaire, car dans un système où la rentabilité obligatoire dicte, impose sa loi, on est coincé.

  5. Galapiat - 20 septembre 2018

    Énorme différence , les déchets nucléaires qui ont produit des dizaines de milliards de KW seront un jour "digérés par les nouvelles centrales.
    Les déchets de panneaux solaires n'auront eux produit que quelques centaines de KW avec du soleil , quant il y en a., impossible à retraiter , silicium ou autre semi conducteur vitrifiés.
    les système monétaire est de loin le moins mauvais, un seul obstacle , sa répartition , tu te trompe de combat
    .La privatisation c'est file moi ta montre , je te donnerai l'heure, transports, énergie, ressources naturelles, etc.

  6. Abolition_de_la_monnaie - 20 septembre 2018

    Oui, la promesse que les déchets nucléaires seront un jour traités et feront "zéro déchets"...
    Depuis combien de décennies ces promesses ? Est-ce que pour autant il n'y aura pas de déchets radioactif non toxiques ? Balivernes. Que ce soit pour l'extraction, l'usage, la fin de vie, tout est "danger" et pollution avec le nucléaire.
    Demandez aux japonais si la terre contaminée, l'eau contaminée qui continue de se déverser en masse dans l'océan, loin des médias actuels, n'a pas d'effets mortels.
    .
    Vos panneaux solaires explosent-ils ?
    Est-ce que la France fait la guerre au Niger pour protéger l'extraction nucléaire ou pour des panneaux solaires ? Je ne suis pas un défenseur de cette production électrique, vu que c'est vous qui avez allumé ce contre-feu pour éviter de voir que le nucléaire est la solution du passé pour faire les bombes des militaires (plutonium).
    .
    Pour la partie économie : la répartition équitable, juste, est totalement impossible, ça fait 3000 ans qu'on se tape dessus sans réussir, alors un peu d'humilité ! Si nos ancêtres n'ont pas réussi, ce n'est pas pour rien, c'est parce que c'est mathématiquement impossible ! Comment répartir équitablement un outil qui doit rester suffisamment rare pour avoir une valeur d'échange ??? Vous pouvez m'expliquer ?
    .
    J'attends sincèrement vos explications.

  7. Galapiat - 20 septembre 2018

    tu es tellement obnubilé par la monnaie que tu perds tout contact avec la réalité, quant à t'expliquer le cycle de l'uranium , je doutes fort de tes connaissances pour en assimiler la complexité .
    Je te rappelle enfin que Fukushima n'est pas un accident nucléaire , c'est le résultat obtenu lorsqu'on confie au privé la gestion d'une industrie sensible , la sécurité qui représente la plus grosse part du budget , passe en arrière plan loin derrière le besoin de bénéfices versés aux actionnaires, TEPCO Japon !!,
    Comme la grand messe écolo nous attendons LA solution qui mettra la production électrique sans nucléaire sure, rentable indépendante des facteurs météorologiques , cette énergie qui nous permet de consommer et ça va s'accentuant nos plus de 700 TW.
    Nous sommes très mal partis avec l'abandon de l'Hydrolien.

  8. Abolition_de_la_monnaie - 20 septembre 2018

    Donc pas d'explications ni de suite aux contre-arguments... dommage.
    .
    Oui, Fukishima et sa contamination par radioactivité (merci la production nucléaire), est liée au fait qu'un mur n'était pas assez haut (il était déjà très haut), qu'un groupe électrogène n'était pas suffisamment isolé du monde extérieur (mais est-ce possible surtout dans une zone sismique telle que le japon qui n'est pas à l'abri de secousses encore plus importantes ???)
    Mais vous avez noté que ces éléments là (évidemment pas le tremblement de terre mais le mur pas assez haut et le groupe électro mal conçu) sont une question de budget, autrement dit "lié à l'utilisation de monnaie" et à la rentabilité obligée liée à cette utilisation....
    .
    Mais pour vous évidemment, c'est de la faute des autres... encore et toujours. Pourtant, vous-même, vous radinez et vous râlez dès qu'il faut payer plus... Comme TEPCO... 😉
    .
    LA solution c'est la décroissance.
    Car péter (sans brûler le gaz pour en faire de l'électricité 😉 ) plus haut que son derrière sera toujours un problème.
    .
    Pour l'hydrolien et la non-exploitation intelligente des fleures et rivières, nous sommes d'accord.
    Mais que deviendrait l'équilibre d'un monde monétaire si l'énergie était disponible trop facilement ?
    Est-ce qu'on arriverait encore à "tenir" les citoyens en oubliant de raréfier artificiellement les choses ? (autrement dit, pourquoi des particuliers ne peuvent pas (interdiction par la loi) utiliser l'energie de la rivière qui passe juste devant chez eux ? Pour que les particuliers ne fassent pas n'importe quoi ou pour maintenir des monopoles (cad des chaînes) ? )
    .
    :o)

  9. Galapiat - 20 septembre 2018

    t'es bien ce je pensais ton seul plaisir raconter n'importe quoi pour obtenir un débat , mais stérile , inutile , comme je te l'ai déjà dit Audiard un grand prédicateur devait te connaitre personnellement , les C..S ça osent tout, c'est à ça qu'on les reconnait.

  10. Abolition_de_la_monnaie - 21 septembre 2018

    Galapiat, quand on n'a pas de contre argument et/ou qu'on ne peut soutenir une conversation, il est souvent d'usage (suivant la taille de son ego) de qualifier l'autre de facho ou de con.
    Merci quand même d'avoir été au bout ce vos capacités.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut