Lyon : acheminement des fans vers le Grand Stade, un défi de taille

Ce samedi 9 janvier, jour du match d’inauguration du stade des Lumières à Décines, plusieurs milliers de personnes sont attendues dans les navettes mises en place par le réseau TCL.

File d'attente Grand Stade TCL

©Ludivine Aurelle
File d'attente Grand Stade TCL

Samedi 9 janvier, 15h, à l’arrêt Gare Part-Dieu Villette des dizaines d’agents TCL orientent les supporters de l’OL vers le lieu de départ de la navette pour le Grand Stade. Pour ne pas perturber le trafic habituel de la ligne T3, une ligne spéciale desservant le stade a été mise en place, un peu plus bas, tout près de l’avenue Lacassagne.

Acheminement supporters Grand Stade

©Ludivine Aurelle
Acheminement supporters Grand Stade

D’autres navettes, cette fois en bus, ont été également mises en service au départ de Eurexpo et la zone industrielle de Meyzieu. Un dispositif d’organisation de taille est en service pour éviter d’encombrer la Gare Part-Dieu et ses environs. A la Villette, des panneaux indiquent aux supporters le chemin à suivre. "C’est plus compliqué qu’avant", raconte un fan de l’équipe lyonnaise. Certains se réjouissent de l’acheminement mis en place : "C’est organisé pour une fois".

"Ça va encore être une bétaillère"

Pour emprunter les tramways desservant le stade, il fallait réserver ses places hier par internet. "Il y a eu un communiqué de l’OL hier pour nous dire de prendre des places disponibles en nombre restreint", explique un supporter. Près de la file d’attente, quelques supporters sans billet tentent de négocier avec les agents de sécurité TCL pour emprunter les navettes. L’affluence est au rendez-vous et avec un départ toutes les 7 à 10 minutes, les tramways sont vite pleins. "Ça va encore être une bétaillère", se plaint un supporter.

Ces navettes en tramway constituent la seule solution d’acheminement vers le stade offerte depuis le centre de Lyon. "C’est nul", lâche un supporter. De leur côté, les plus optimistes préfèrent relativiser : "C’est une organisation à tester"...

à lire également
Métro de Lyon – Mars 2019 © Antoine Merlet
Le président Emmanuel Macron sera à Lyon ce 9 et 10 octobre pour la convention pour la reconstitution des ressources du fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Des lignes TCL de métro, tramways ou bus vont être perturbées et des routes seront également coupées ou interdites au stationnement. Durant […]
2 commentaires
  1. nico-yzfr6 - 10 janvier 2016

    Garés à Eurexpo et acheminés par Navette, ça a remarquablement bien fonctionné, à l'aller comme au retour... 10 min à chaque fois. A relativiser car cette fois l'arrivée des gens s'est étalée dans le temps (les curieux sont arrivés tôt) et le retour, les animations ont retenu les supporters après le match. On verra quand tout le monde arrivera juste avant le match et repartira juste après.

  2. buzz222 - 10 janvier 2016

    malgré les attentes au départ de la Part-Dieu, l'organisation des trams sur une ligne empruntée par le T3 et Rhône Express était pas mal. Temps de parcours respecté 20 min. Sortie de stade bien maitrisée malgré l'affluence. Pour un premier jet c'était une belle perf. ce sera peut-être plus facile le dimanche

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut