Les très mauvais chiffres de la sécurité routière dans le Rhône

Face aux mauvais chiffres de l’accidentalité dans le Rhône, le préfet, Michel Delpuech, a décidé de prendre une série de mesures. Entre janvier et août, 42 personnes sont mortes sur les routes du département, contre 30 sur la même période en 2014.

Si le nombre d'accidents et de victimes de la route a augmenté en France, le Rhône n'échappe pas à la tendance. Depuis le début de l'année, le nombre de morts sur les routes du département a explosé. 42 personnes ont perdu la vie entre janvier et août 2015, contre 30 sur la même période en 2014. Soit une augmentation de 40 %.

Contrôles, radars, enquêtes et limitations de vitesse

Pour éviter que ces chiffres ne s'aggravent encore d'ici la fin de l'année, le préfet du Rhône, Michel Delpuech, a décidé, après concertation avec les acteurs du secteur, de renforcer les contrôles des forces de l'ordre en ciblant mieux les secteurs et les moments des contrôles. Un travail sera également engagé sur le redéploiement, à effectif constant, des radars. Des enquêtes seront également lancées lors d'accidents mortels pour mieux identifier et analyser les causes de ces drames.

Les vitesses limites autorisées seront également revues dans certains secteurs. En parallèle, des actions de sensibilisation des cyclistes et des piétons seront menées pour favoriser leur cohabitation en ville.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut