Les temps forts de l’année 2021 à Lyon en images

Rétro. Lyon Capitale a sélectionné 11 temps forts de l'année 2021 qui se sont déroulés entre (ciel) Saône et Rhône.

 

©MaxPPP

JANVIER
Le couvre-feu est imposé dès 18 h. Le centre-ville (en photo, rue du Palais-Grillet sur la Presqu’île) se vide. C’est la première fois, à Lyon (et en France), qu’est imposée une telle mesure pour des raisons sanitaires. Le dernier couvre-feu à Lyon datait de 1944.
Au Moyen Âge, l’expression désignait une mesure destinée à prévenir les risques d’incendie (maisons en bois, feux de cheminée). À la nuit tombée, les cloches du beffroi sonnaient pour enjoindre les habitants d’éteindre leur feu. “Les derniers couvrent le feu” avec une plaque de fonte.

 

 

FÉVRIER
Plusieurs dizaines d’agriculteurs manifestent à Lyon dans le but de dénoncer le menu sans viande imposé dans les cantines scolaires par le maire de Lyon (EÉLV). Des éleveurs libèrent des vaches devant les grilles de l’hôtel de ville. “Il n’y a aucune idéologie, seulement un bon sens pratique. Le reste n’est que polémique politicienne”, défend Grégory Doucet, dont la décision divise au sein du gouvernement. C’est la quatrième controverse nationale déclenchée par le maire de Lyon depuis son élection (Vœu des Échevins, Tour de France, Patrouille de France).

 

MARS

Des violences urbaines éclatent à Lyon, après Rillieux-la-Pape et Bron. Plusieurs quartiers lyonnais s’enflamment littéralement. Voitures incendiées, caillassage et tirs de mortiers sur des policiers. Les émeutes avaient débuté sur la colline de la Duchère, en début de mois, après la chute d’un adolescent de 13 ans en scooter. Un fait qui avait été reproché, à tort, aux forces de l’ordre. Le lendemain, hasard du calendrier, l’association nationale Génération identitaire, dont le siège est à Lyon (Vieux-Lyon), est dissoute en conseil des ministres pour “provocation à la discrimination raciale ou religieuse”.

AVRIL
Dans la nuit du 7 au 8 avril, les températures descendent jusqu’à -7°C. L’utilisation de bougies, aussi appelées “flammèches”, sortes de petits braséros chargés de réchauffer l’air, est courante dans les exploitations des cultures fruitières. Les cultivateurs doivent faire face aux conséquences économiques de ce désastre agricole. Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, parle de “la plus grande catastrophe agronomique de ce début de XXIe siècle”. En mars, Lyon avait enregistré son record de chaleur (26°C) depuis le début des relevés météo, en 1990.

 

MAI
Lever de rideau ! Le 19 mai, après 202 jours privées de sortie, c’est le grand retour des terrasses. Covid-19, aussi despotique soit-elle, nous a rappelé notre relation aux restaurants, qui sont un peu plus qu’une simple affaire d’assiette. Ce sont des lieux qui nourrissent autant les corps que les âmes. Les restaurants sont les beaux-arts de nos vies, les terrasses leur plus belle expression. Ils sont les théâtres de nos existences. Scène ouverte, ballet des serveurs, chœur des commensaux. Ils sont le terreau des tourbillons de la vie, où l’on rit, s’aime, se perd de vue, se retrouve. On y lâche prise, on politise, on négocie, on manigance. En tête-à-tête, corps contre corps, en compagnie savante, galante, en dilettante, en homme de l’art.

JEFF PACHOUD / AFP)

JUIN
Laurent Wauquiez (LR), président sortant de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, est réélu haut la main avec 55,17 % des voix, soit plus de 20 points devant l’union de la gauche et 40 points devant le RN. Sur fond d’abstention important, c’est le meilleur score des présidents sortants de droite à l’échelle nationale. À Confluence, l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de François Fillon fête sa victoire avec des militants.

JUILLET-AOÛT
Le 12 août, Lyon devient le terrain de voltige des champions du monde de freefly – une discipline artistique du parachutisme – Karine Joly et Greg Crozier, tous deux originaires d’Auvergne-Rhône-Alpes. Une chute d’environ une minute en sautant d’un avion à 4 000 mètres d’altitude. Panorama grandiose.

 

 

 

 

SEPTEMBRE
Davy Tissot, chef du restaurant Saisons (Écully), Meilleur ouvrier de France (2004), devient Bocuse d’Or devant vingt-trois autres candidats venus du monde entier. La France attendait ce prix, considéré comme le plus prestigieux de la planète, depuis 2013 et devient le pays le plus titré de l’histoire des “Jeux olympiques de la gastronomie”, devant le Danemark et la Norvège. Deux mois après son sacre, Naïs Pirollet, responsable R&D de la Team Bocuse d’Or France auprès de Davy Tissot, décroche la sélection tricolore du Bocuse d’Or et représentera la France pour la finale mondiale en 2023 à Lyon.

 

OCTOBRE
Après plusieurs semaines de rodéos sauvages en deux-roues dans les rues de Lyon et Bron, le procureur de la République de Lyon sort de son silence, suite à plusieurs sollicitations de la presse (locale et nationale), et hausse le ton. Les “Daltons”, un groupe de rappeurs polyglottes (“on deale le jour, on vole la night”), costumés comme les frères voleurs et contrebandiers dans Lucky Luke, sèment la zizanie à Lyon. Certains seront condamnés à de la prison ferme. Une enquête policière montrera que des proches du collectif sont impliqués dans un vaste réseau de trafic de drogue.

 

NOVEMBRE
Le général émirati Ahmed Naser Al-Raisi est élu président d’Interpol pour les quatre prochaines années. Cet inspecteur général du ministère de l’Intérieur des Émirats arabes unis est visé par plusieurs plaintes pour “torture” et “actes de barbarie”, en France et en Turquie. Le président (LR) de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le président (EÉLV) de la Métropole de Lyon ont dénoncé cette nomination. Dans les faits, la fonction de président d’Interpol est essentiellement honorifique, le vrai patron de l’organisation policière internationale étant son secrétaire général, l’Allemand Jürgen Stock. Mais pour le symbole, Interpol repassera.

 

DÉCEMBRE
Le trophée des Lumières (prix du public) de la Fête des lumières 2021 est décerné à l’œuvre Iris (équipe artistique : AV Extended / Production : Tetro+A). La succession de tableaux graphiques et colorés a métamorphosé et sublimé la façade et la rosace de la cathédrale Saint-Jean. Ce mapping est une envoûtante démonstration de la manière dont l’œil et ses composantes interprètent ou façonnent le réel. Comment appréhender les formes, les couleurs, les textures ? Comment s’adapter à la luminosité ? Comment imiter et dépasser les capacités de l’œil humain ? Comment la lumière intervient-elle dans la perception de ce qui nous entoure ?

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut