Le flash du 10 juin

- Michel Mercier et le gouvernement contre le mariage homosexuel

Les réactions se multiplient ce vendredi après les propos du garde des Sceaux et président du conseil général du Rhône, Michel Mercier hier à l'Assemblée nationale. Celui-ci s'est exprimé hier contre le projet de loi proposé par l'opposition pour ouvrir le mariage aux couples homosexuels en France. Ce matin, Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole de Ségolène Royal et adjointe au maire de Lyon a estimé que la France avait pris du retard sur ces questions depuis la création du Pacs, et qu'en attendant "les enfants de couples homosexuels se trouvaient dans une instabilité juridique grave".

Le projet de loi sera soumis aux vote des députés mardi prochain. Sans surprise, il ne devrait pas être adopté, les députés de la majorité étant contre, excepté deux qui se sont prononcés pour hier.

- Deux nouvelles perquisitions dans l'affaire Rhônexpress

C'est Le Progrès qui le révèle aujourd'hui. La brigade financière de la police judiciaire lyonnaise a perquisitionné hier à l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry et à la Chambre de commerce et d'industrie de Lyon dans le cadre de cette affaire. Celle-ci porte sur une facture de 300 000 euros qui aurait visé, en 2007, à faire changer le tracé de la future ligne de tramway express.

Les perquisitions de jeudi matin visaient les activités de l'ancien patron de la CCI, Guy Mathiolon, déjà poursuivi dans une affaire de prise illégale d'intérêt et dont le jugement sera rendu le 23 juin prochain au tribunal correctionnel.

- Le Printemps de la mode vintage

Samedi et dimanche, à l'ancien Marché de gros de Perrache dans le 2e arrondissement, se tient la dixième édition de ce rendez-vous qui a pris de plus en plus d'ampleur au fil des années : 25.000 visiteurs sont attendus ce week-end. Mieux vaut arriver tôt sur place pour pouvoir accéder aux stands, et se voir offrir l'un des fameux sacs gratuits à l'effigie de l'événement. Ouverture des portes à 10h et jusqu'à 20 heures samedi, jusqu'à 18h dimanche. 3 euros l'entrée, gratuit pour les moins de 15 ans.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut