Latifa Ibn Ziaten

Latifa Ibn Ziaten :"Il y a d'autres Mohamed Merah"

Latifa Ibn Ziaten était l'invitée de l'Autre Direct ce jeudi. Depuis la mort de son fils, Imad Ibn Ziaten, la première victime de Mohamed Merah, cette mère a décidé d'aller témoigner dans les écoles, de parler de sa souffrance et mettre en avant un islam modéré.

Depuis l'assassinat de son fils, militaire, par Mohamed Merah, Latifa Ibn Ziaten multiplie les conférences, rencontres et débats avec les jeunes pour parler de paix et de tolérance. Après la mort d'Imad, "je me suis rendue dans le quartier où vivait Mohamed Merah, pour essayer de comprendre. Certains jeunes du quartier le traitaient en héros et même en martyr. Je me suis dit qu'il fallait agir, expliquer que ce n'est pas cela", explique-t-elle.

Latifa Ibn Ziaten explique l'important rôle de l'école et déplore le manque de moyens humains. "Il faudrait davantage de psychologues par exemple", insiste-t-elle estimant que d'autres Coulibaly, Kouachi ou Merah existent en France. Selon elle, les islamistes prennent en otage "sa" religion, faite d'abord de paix et "qui ne prône pas la violence, bien au contraire."

à lire également
2 commentaires
  1. Kasneh - 5 mars 2015

    Il faut que les gens soit touché dans leurs biens et leur chair pour prendre conscience de la réalité.

  2. SophieV - 5 mars 2015

    Cette femme et mère tient un discours juste et digne, elle a du pain sur la planche dans les quartiers et dans les médias, il faut la soutenir dans sa démarche.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut