Jour de l'an : quel dispositif de sécurité à Lyon ?

La préfecture précise le dispositif de sécurité mis en place pour la soirée et la nuit du 31 décembre au 1er janvier à Lyon. Plus de 700 policiers et militaires seront déployés dans l'agglomération et la consommation d'alcool sera interdite sur la voie publique.

Pour que la fête "puisse se dérouler dans les meilleurs conditions de tranquillité et de sécurité pour tous", les services de sécurité intérieure seront largement mobilisés ce week-end à Lyon. Malgré cela, "le contexte d'une menace terroriste toujours présente appelle également à la vigilance de chacun" prévient le préfet de la région, Michel Delpuech. Dès 21 heures ce samedi 31 décembre et jusqu'à 5 heures du matin, la présence policière dans l'agglomération sera renforcée. Des équipes assureront la sécurisation de la ville le samedi après-midi ainsi que le dimanche matin. La préfecture dévoile que plus de 430 policiers seront engagés et répartis sur le territoire de la Métropole, appuyés par la présence de près de 330 militaires de l'opération Sentinelle. Pour les zones de sécurité prioritaire établis par la préfecture, des effectifs de CRS seront également mobilisés. Les équipes de police spécialisée comme la BAC, la brigade fluviale ou les brigades qui travaillent avec des chiens seront déployées.

Vigilance particulière au bord du Rhône et de la Saône

Plusieurs lieux restent prioritaires en terme de sécurité : les lieux de culte, les transports en commun ainsi que les gares. La préfecture indique également la présence "d'un dispositif de sécurisation adapté aux quartiers les plus sensibles". Les quais du Rhône feront l'objet d'une surveillance particulière, en particulier les péniches qui accueilleront sans doute de nombreux fêtards pour cette soirée de Saint-Sylvestre. La brigade fluviale sera mobilisée sur le Rhône, tandis que les pompiers du SDMIS assureront la surveillance de la Saône. Près de 150 gendarmes seront également mobilisés, notamment pour contrôler l'alcoolémie des automobilistes, mais aussi pour mener des patrouilles à travers le territoire de la zone gendarmerie.

Pas d'alcool sur la voie publique

Michel Delpuech a, de la même manière qu'à Paris, pris un arrêté qui interdit "la consommation en réunion de boissons alcoolisées sur la voie publique, la vente de pétard et de feux d'artifice et leur utilisation sur la voie publique ainsi que la vente de carburant en récipient portable sauf démarche dûment justifiée". L'interdiction vaut pour toute la journée du samedi 31 décembre et jusqu'au dimanche 1er janvier à midi. La préfecture a également interdit la vente d'alcool à emporter dès 20 heures à Lyon et jusqu'à 6 heures le lendemain. Selon certains sondages, près de 90 % des français ont prévu de boire de l'alcool pour célébrer le passage à l'année 2017. La préfet tient donc à attirer l'attention des automobilistes sur le respect des règles du code de la route et sur les dangers de la conduite sous l'emprise de l'alcool. Il "appelle à la responsabilité de tous pour éviter que la fête ne tourne au drame". Les contrôles routiers seront renforcés en zone police et en zone gendarmerie. En fin de journée le 31 décembre, l'heure sera à la prévention lors des contrôles des conducteurs, avant que les contrôles ne deviennent plus répressifs au fil de la soirée et pendant la nuit.

à lire également
©Gendarmerie de l'Ain.
Échappé d’un cirque, un dromadaire a trouvé refuge jeudi dernier dans la cour du peloton d’intervention de l’autoroute, à une quarantaine de kilomètres de Lyon. La surprise a dû être de taille. Les gendarmes du peloton d’intervention de l’autoroute ont retrouvé jeudi dernier un dromadaire dans la cour du peloton. L'animal nommé Saïda, s’était échappé […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut