Le président Jacques Chirac et Bill Clinton(Photo by MICHEL GANGNE / AFP)

G7 de 1996 : quand Jacques Chirac a fait de Lyon le centre du monde

L'ancien président Jacques Chirac est mort ce 26 septembre 2019. Il aura contribué à marquer l'histoire récente de Lyon en y organisant le G7 en 1996. Une décision qui aura permis à la ville de rayonner un peu plus.

Jacques Chirac est décédé ce 26 septembre 2019 à l'âge de 86 ans. Homme politique majeur de la Ve, il fut président de la République française entre 1995 et 2007. Il aura contribué au rayonnement de Lyon en y organisant en 1996 le G7. Les 27 et 29 juin, Lyon est devenu l'espace d'un instant le centre du monde. C'est le premier en dehors de la région parisienne, après celui de Rambouillet en 1974, Versailles en 1981 et la Défense en 1989. Sont alors présents Bill Clinton pour les États-Unis, Romano Prodi (Italie), Helmut Kohl (Allemagne), Ryutaro Hashimoto (Japon), John Major (Grande-Bretagne) ou bien encore Jean Chrétien (Canada). Les discussions sont placées sous le signe de "la mondialisation au service de tous".

Jacques Chirac a choisi Lyon pour donner un nouvel élan à ces sommets du G7 qui commencent à prendre la poussière, tout en instaurant la diplomatie par la gastronomie au pays de Paul Bocuse. Le sommet se tient à la Cité internationale, tout juste repensée par l'architecte Renzo Piano. À cette occasion, la sculpture de la paix et de la justice est inaugurée au parc de la Tête d'or, celle où l'on peut voir sept figures soulever le monde avec un levier. Dans ce même parc, Bill Clinton fera son jogging matinal, la rumeur d'une piste refaite pour accueillir les baskets présidentielles voit alors le jour (elle sera démentie).

Feu d’artifice et concert de Johnny annulé

4 000 chambres d'hôtel sont occupées, ceux qui espéraient augmenter les prix sont vite ramenés à la raison par le protocole. L'altermondialisme n'est pas encore né, la grande manifestation contre le G7 est organisée à Paris. Dans les rues de Lyon, les principales préoccupations sont ailleurs. C'est un mélange entre excitation et exaspération qui règne, avec d'un côté un rayonnement inédit, de l'autre le maire Raymond Barre qui est assailli par les inquiétudes des citoyens sur les conditions de circulation durant ces quelques jours. La frénésie prendra le dessus et un immense feu d’artifice au-dessus de Lyon restera dans les mémoires de tous ceux qui auront pu y assister.

Le samedi 29 juin 1996, Johnny Hallyday doit se produire lors d'une cérémonie de clôture. Au programme deux chansons : Poème sur la 7e et L'hymne à l'amour,
accompagnées par l'orchestre symphonique de Lyon. Faute d'avoir pu répéter Poème, Johnny refuse de participer au concert. L'affaire est portée devant les tribunaux avec au cœur de débat, l'heure des répétitions. Cela se terminera en procès, la cour d'appel tranchera : "les deux parties ont commis des fautes". La société produisant Johnny est condamnée à verser 100 000 francs de dommages et intérêts à l'organisateur.

Durant quelques jours, Jacques Chirac aura fait de Lyon le centre du monde, et une fois le G7 terminé, la ville veut continuer de rayonner. Trois ans plus tard, la Fête des lumières est organisée dans une version proche de celle que l'on connait aujourd'hui. Après son G7, Lyon se prépare alors à accueillir le monde entier chaque année.

1 commentaire
  1. JANUS - 26 septembre 2019

    Jacques Chirac, son 2° mandat présidentiel, élu comme un président de république bananière, a été le moins prégnant et beaucoup trop conciliant. Suite au renouveau de l'antisémitisme et informé de la situation nationale, il a cependant pris des positions politiques et répressives qui ont pu limiter ce cancer national. Pour l'Irak, travaillant pour une ONG, opposé à son choix avec D.Villepin et surtout d'avoir associer le pays à un antiaméricanisme géopolitique.
    A Lyon, il a régalé les chefs d'état chez Leon de Lyon rue Pleney Lyon 1° (Laurent Gerra en est devenu propriétaire).
    RIP

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut