Gérard Collomb de retour à Lyon après sa démission © Tim Douet

Des sénateurs scandent le nom de Collomb face à Castaner

Visiblement, Gérard Collomb manque déjà à certains sénateurs. Le nouveau ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a fait face à une fronde des sénateurs Les Républicains qui ont scandé le nom de Collomb.

"Collomb ! Collomb ! Collomb !", nouveau cri de ralliement des sénateurs de droite face à Christophe Castaner ? Ce mardi, le nouveau ministre de l'Intérieur était présent au Sénat. Interpellé par Philippe Dallier, sénateur Les Républicains de la Seine-Saint-Denis, sur la mort d'un garçon de douze ans dans son département lors d'une rixe, Christophe Castaner a répondu en donnant les effectifs de police déployés. Philippe Dallier a alors insisté pour obtenir des réponses concrètes tout en ajoutant : "je crains que vous n'ayez pas compris ce qui se passe dans ces territoires bientôt perdus de la République. Des ministres, on en a vu défiler dans ce département".  Les sénateurs LR sont ensuite sortis de l’hémicycle invoquant la désinvolture de Christophe Castaner.

Lorsque ce dernier est sorti à son tour, il a été hué, et des sénateurs ont scandé le nom de Gérard Collomb. L'ancien sénateur-maire de Lyon trouve ainsi un ultime soutien. Lors de son discours de départ du ministère de l'Intérieur, il avait dressé le portrait de quartiers en France où "la loi du plus fort" règne, "le terme de reconquête républicaine, prend, dans ces quartiers tout son sens", appelant à "recréer de la mixité sociale". Il avait alors conclu : "Je crains que demain, on ne vive plus ensemble, mais face à face".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut