Départ des élephantes : "ouf de soulagement" pour Pinder

Le PDG de Pinder, Gilbert Edelstein, se félicite du départ de ses deux éléphants Baby et Népal pour le sud de la France et salue "la récente sagesse" du préfet Carenco. Il affirme également qu'il récupèrera ses deux animaux dès que possible pour les faire intégrer son futur parc d'attractions.

Alors que le départ de Baby et Népal pour le sud de la France vient d'être officialisé pour le 11 juillet, le propriétaire des deux pachydermes suspectés d'être porteurs de la tuberculose pousse "un "ouf" de soulagement". "J’avais donné carte blanche à la Princesse Stéphanie de Monaco pour me représenter, sachant que le terrain préfectoral de Lyon m’étais miné, et elle a été très efficace. BRAVO !", rapporte le patriarche du cirque Pinder qui, a plusieurs reprises avait affirmé craindre "une vengeance personnelle" de la part du préfet Carenco. En 2010, suite à une affaire concernant ses deux autres éléphantes Saba et Delhi, Jean-Louis Borloo, alors ministre de l’Ecologie, avait dû défendre Pinder "contraint et forcé", selon le patron du cirque. Or, Jean-François Carenco était à cette époque directeur de cabinet du ministre Borloo. "J’espère qu’aujourd’hui que vous êtes Préfet de Rhône-Alpes, vous n’êtes pas en train de vous venger et que ce ne soit pas mes deux innocentes élevantes, Baby et Népal qui en fassent les frais", écrivait il y a quelques mois Gilbert Edelstein dans une lettre ouverte à Jean-François Carenco.

Aujourd'hui, Gilbert Edelstein préfère souligner "la sagesse récente de monsieur le Préfet Jean-François CARENCO", reprenant le surnom que ce dernier s'était donné de "Rataxès",l'ennemi de l'éléphant Babar. "Il a dû prendre certainement attache auprès de « Basile », son fidèle conseiller", continue de railler le PDG de Pinder qui précise que sa fille Sophie, capacitaire pour les élephantes, et qui a présenté Baby et Népal pendant 7 ans sur la piste du cirque Pinder, sera présente à Lyon lors du transfert.

D'ores et déjà, le dresseur Marcel Peters, qui travaille pour la princesse Stéphanie est présent au parc de la Tête d'Or, pour préparer Baby et Népal en vue de leur transport et pour que leur embarquement et débarquement se fasse dans les meilleures conditions.

Mais le déménagement sur la propriété des Grimaldi n'est pas définitif. Gilbert Edelstein souhaite toujours que ses deux pachydermes rejoignent son futur parc d'attractions "Pinderland", "dès que toutes les suspicions de tuberculoses créées pour s’en débarrasser auront été écartées."

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut