@Antoine Merlet

Coronavirus : les 12-17 ans exemptés du pass sanitaire jusqu'au 30 août, décryptage

L'annonce d'Emmanuel Macron, lundi soir, avait inquiété parents et enfants. Avec un pass sanitaire dès 12 ans. Le gouvernement a revu sa copie en exemptant les 12-17 ans du pass sanitaire jusqu'au 30 août. Explications.

Emmanuel Macron, le président de la République, a exhorté lundi soir les Français à se faire vacciner devant "une reprise forte de l'épidémie" en France, en raison d"un variant Delta très contagieux". Emmanuel Macron a martelé que "nous avons un atout maitre, qui change tout : le vaccin". Le président de la République a "mis la pression" sur les non-vaccinés. Le pass sanitaire sera largement élargi à partir du 21 juillet puis début août. Le 21 juillet aux lieux de culture rassemblant plus de 50 personnes (au lieu de 1000 actuellement). Et début août, pass sanitaire élargi dans les bars, les restaurants, les avions, les cars, les maisons de retraite, les hôpitaux, les centres commerciaux.


Seulement 3,8 % des 12-17 ans sont vaccinés, alors le gouvernement a revu sa copie


Un pass sanitaire qui s'applique dès... 12 ans, a expliqué Emmanuel Macron lundi soir. Or, les 12-17 ans ne peuvent se faire vacciner que depuis... le 15 juin. Très compliqué pour eux d'avoir un schéma vaccinal complet dès le mois d'août. Alors le gouvernement a fait preuve de souplesse. "Très peu d'entre eux (de 12-17 ans) ont un schéma vaccinal complet. Hors de question de leur imposer à eux et à leur famille un été infernal à cause du pass sanitaire", avait insisté Gabriel Attal mardi midi, le porte-parole du gouvernement.

Olivier Véran, le ministre de la Santé, est un peu plus rentré dans les détails mardi soir sur France 2 en expliquant que les 12-17 ans seront exemptés de pass sanitaire jusqu'au 30 août. Une dérogation décidée pour "ne pas gâcher les vacances des familles", dixit le Ministre. Dans le département du Rhône, d'après des chiffres arrêtés au 11 juillet, 20 % des 12-17 ans ont reçu au moins une dose (3,8 % sont complètement vaccinés).

Autre changement important annoncé par le ministre : la vaccination sera reconnue comme complète en France, dans le cadre du pass sanitaire, une semaine après l'injection de la deuxième dose, et non plus deux. Attention, ce changement ne concerne que la France, et pas les voyages à l'étranger où les deux semaines restent en vigueur.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut