Coronavirus à Lyon : fausses informations et arnaques se multiplient

Les services de l'État alertent sur le nombre de fausses informations et arnaques qui ont lieu actuellement durant la période de confinement due au coronavirus.

Alors que la France est en confinement strict depuis mardi en raison de la crise du coronavirus, les services de l'État alertent sur les arnaques qui se multiplient :  produits qui protègent ou permettent de guérir du coronavirus, gels hydro-alcooliques ne respectant pas l’encadrement des prix fixés par le décret du 6 mars 2020.

La préfecture du Rhône rappelle “qu’il n’existe à ce jour aucun vaccin, ni aliment, ni purificateur d’air, ni lampe, ni complément alimentaire, ni autre produit permettant de se protéger et/ou de guérir du COVID 19. Par ailleurs, les tests de dépistage du coronavirus sont effectués uniquement par les autorités sanitaires, sur prescription médicale. Aucune autre structure ni individu n’est donc en mesure de procéder à ces tests. De même, la vente en ligne de paracétamol ayant été suspendue, l’achat en ligne de cette substance est illégal”.

Dans le même sens et pour tordre le cou à certaines informations qui circulent, “aucune opération de décontamination des logements privés n’est prévue à ce jour par l’État. Les personnes prétextant procéder à une décontamination obligatoire n’y sont pas habilitées et cherchent à s’introduire frauduleusement chez les particuliers.”

Enfin, les attestations de déplacement dérogatoire et de déplacement professionnel sont gratuites et il convient de les télécharger sur les sites officiels. Les sites proposant d’éditer une version numérique de ces attestations ne sont pas habilités à le faire. Seules les attestations officielles imprimées ou recopiées sur papier libre sont valables (à retrouver ici).

à lire également
Le bilan n'est pas forcément mauvais ce mardi soir dans les hôpitaux de la région. Oui, il y a plus de patients hospitalisés des suites du covid-19. Mais une légère hausse, bien inférieure à celle enregistrée au printemps. Pour le moment.
Faire défiler vers le haut