Braquage à Carrefour Vénissieux : le témoignage d'une caissière

Un braquage a eu lieu au rayon bijouterie de Carrefour Vénissieux, jeudi, aux alentours de 19h.

EXCLUSIF - Quatre malfrats armés de fusils à pompe et casqués ont dérobé plusieurs bijoux, dans une boutique à l'intérieur du centre commercial Carrefour de Vénissieux. "J'ai cru entendre des coups de feu mais en fait c'était le choc de grosses massues sur les vitrines", raconte une jeune caissière, choquée. L'attaque s'est déroulée très rapidement, "en 2 min tout était fini", selon son témoignage. Les braqueurs, pour visiblement assurer leur attaque, n'ont pas hésité à menacer les vigiles avec une arme.

Ils sont parvenus à s'enfuir sans problème avec deux scooters. La police était sur place dans la soirée pour entendre les différents témoins de la scène. La police judiciaire a été saisie de l'enquête. La direction de Carrefour a également proposé à ses employés d'appeler les pompiers en cas de besoin de soutien psychologique.

Un mode opératoire similaire à une autre tentative de braquage

En moins de 48 heures, c'est la deuxième attaque contre une bijouterie qui survient dans l'agglomération lyonnaise. Mercredi après-midi, une enseigne située cours Lafayette dans le 6ème arrondissement de Lyon, a fait l'objet d'une tentative de braquage, mais les malfrats avaient échoué à entrer à l'intérieur. Étrangement, comme ce jeudi à Carrefour Vénissieux, il s'agissait également de quatre hommes vêtus de noir et lourdement armés. Les enquêteurs ont, semble-t-il, lié les deux affaires.

1 commentaire
  1. Sophie_Lyon - 14 décembre 2012

    Sympa la direction de Carrefour qui propose d'appeler les pompiers, comme si c'était leur travail ! c'est à Carrefour de mettre en place une cellule psy.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut