Bouygues condamné à démonter l'antenne de Tassin

Cette condamnation est une première. Elle donne raison à trois couples orginaires de Tassin-La-Demi-Lune (Rhône), qui s'étaient constitués parties civiles pour le procès. Ils seront indemnisés à hauteur de 7000 euros pour exposition à un risque sanitaire. L'antenne relais devra, elle, être démontée dans quatre mois, sous astreinte de 500 euros d'amende par jour de retard.Le lien entre problèmes de santé suscités par les ondes électromagnétiques et antennes-relais, s'il est établi par des scientifiques, n'a jamais fait l'objet de sanction juridique jusqu'alors. Souvent les plaignants perdent lorsque l'opérateur fait appel du jugement. Mais cette décision redonne de l'espoir aux riverains habitant à proximité d'antennes-relais. Ils espèrent que la décision va faire jurisprudence.

Marine Badoux

Vidéo de Thomas Bernardi

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut